Et plus particulièrement un importantissime championnat WBO Global des poids légers (entre 58,967 et 61,237 kg), ainsi qu'un championnat IBF Youth des welters (entre 63,503 et 66,678 kg), qui ouvrira également de belles perspectives au vainqueur. Ce sera l'occasion de revoir en action l'un des meilleurs boxeurs du royaume, le Limbourgeois Francesco Patera (28 ans, 25 victoires, dont 9 par k.o, et 3 défaites), champion intercontinental de la catégorie, dont les quatre derniers combats, tous victorieux, ont eu lieu à l'Allianz Cloud Arena de Milan, en Italie, où compte tenu de ses origines, il ne manque pas de supporters. Il n'est plus monté sur un ring belge depuis son championnat d'Europe victorieux contre le Français Marvin Petit le 16 février 2019 à Herstal. Le Belge affronte cette fois en dix rounds l'Espagnol Samuel Molina (23 ans, 19 victoires, 1 défaite). Le vainqueur sera désigné champion WBO Global et aura surtout gagné son visa pour le championnat du monde. Patera, quintuple champion d'Europe, fait figure de favori. Le champion de la Ligue Francophone Quentin Gomes, 23 ans, invaincu en douze combats, tous victorieux, tentera lui de s'emparer du titre IBF Youth (U23) des welters aux dépens du Tanzanien Kelvin Alex Kachelewa (21 ans, 8 victoires, 1 défaite et un nul), avant de s'attaquer à la ceinture nationale tricolore vacante le 28 mai contre Hakim Ben Ali, chez lui à Amay. Enfin, il y aura du k.o dans l'air lorsque le poids lourd Jack Mulowayi (10 victoires, dont 6 par k.o, 2 défaites et 1 nul), Gant d'or 2021, montera sur le ring pour affronter le Géorgien Giorgi Tamazashvili. (Belga)

Et plus particulièrement un importantissime championnat WBO Global des poids légers (entre 58,967 et 61,237 kg), ainsi qu'un championnat IBF Youth des welters (entre 63,503 et 66,678 kg), qui ouvrira également de belles perspectives au vainqueur. Ce sera l'occasion de revoir en action l'un des meilleurs boxeurs du royaume, le Limbourgeois Francesco Patera (28 ans, 25 victoires, dont 9 par k.o, et 3 défaites), champion intercontinental de la catégorie, dont les quatre derniers combats, tous victorieux, ont eu lieu à l'Allianz Cloud Arena de Milan, en Italie, où compte tenu de ses origines, il ne manque pas de supporters. Il n'est plus monté sur un ring belge depuis son championnat d'Europe victorieux contre le Français Marvin Petit le 16 février 2019 à Herstal. Le Belge affronte cette fois en dix rounds l'Espagnol Samuel Molina (23 ans, 19 victoires, 1 défaite). Le vainqueur sera désigné champion WBO Global et aura surtout gagné son visa pour le championnat du monde. Patera, quintuple champion d'Europe, fait figure de favori. Le champion de la Ligue Francophone Quentin Gomes, 23 ans, invaincu en douze combats, tous victorieux, tentera lui de s'emparer du titre IBF Youth (U23) des welters aux dépens du Tanzanien Kelvin Alex Kachelewa (21 ans, 8 victoires, 1 défaite et un nul), avant de s'attaquer à la ceinture nationale tricolore vacante le 28 mai contre Hakim Ben Ali, chez lui à Amay. Enfin, il y aura du k.o dans l'air lorsque le poids lourd Jack Mulowayi (10 victoires, dont 6 par k.o, 2 défaites et 1 nul), Gant d'or 2021, montera sur le ring pour affronter le Géorgien Giorgi Tamazashvili. (Belga)