Il a en effet battu par k.o technique, son challenger nord-irlandais Paul Hyland Jr, arrêté au 6e round par l'arbitre français Jean Robert Laine, et dont c'est seulement la deuxième défaite en 22 combats. Patera a lui remporté sa 22e victoire, pour trois défaites. Il avait (re)conquis son titre le 13 octobre 2018 à Newcastle, en allant battre de justesse aux points le Britannique Lewis Ritson. Ce duel avait même été promu "combat de l'année" par la fédération europénne. Il l'avait ensuite défendu avec succès, aux points, face au Français Marvin Petit, le 16 février dernier au Hall de la Préalle à Herstal (Liège). Limbourgeois (Genk) d'origine italienne, Francesco Patera, classé numéro dix mondial par la WBC, était favori du combat de vendredi à Milan. "C'est la première fois que je vais boxer en Italie, et je m'y sentirai un peu comme chez moi", avait-il dit en évoquant cette défense de son titre. "Ce sera vraiment un combat très spécial. Mon père, ma soeur et mes amis et supporters liégeois seront là, ainsi que mon frère Biaggio, dans mon coin"... (Belga)