Le site du club annonce en effet ce lundi qu'il souffre d'une fracture du crâne, de la mâchoire et d'une forte commotion cérébrale, sans compter des problèmes d'équilibre qui vont l'obliger à rester toute la semaine à l'hôpital.

Essikal, 20 ans, avait quitté la scène en civière sous les applaudissements du public du Stade Arc-en-Ciel à la 25e minute. Il avait été remplacé par Stephen Buyl et ne remontera plus sur un terrain cette saison.

"C'était vraiment un contact involontaire", assure Kara. "Je voulais juste jouer le ballon."

Outre Essikal, Christophe Lepoint, dont le genou gauche accidentellement piétiné par Stefano Okaka était profondément entaillé, avait également dû sortir en cours de match et se faire doubler par Bryan Verboom à la 34e.

Lepoint pourrait cependant déjà être sur pied le week-end prochain selon Francky Dury.

Okaka allait ensuite inscrire le goal de la victoire anderlechtoise, 1-2, à 3 minutes de la fin du temps règlementaire.

Le site du club annonce en effet ce lundi qu'il souffre d'une fracture du crâne, de la mâchoire et d'une forte commotion cérébrale, sans compter des problèmes d'équilibre qui vont l'obliger à rester toute la semaine à l'hôpital. Essikal, 20 ans, avait quitté la scène en civière sous les applaudissements du public du Stade Arc-en-Ciel à la 25e minute. Il avait été remplacé par Stephen Buyl et ne remontera plus sur un terrain cette saison. "C'était vraiment un contact involontaire", assure Kara. "Je voulais juste jouer le ballon." Outre Essikal, Christophe Lepoint, dont le genou gauche accidentellement piétiné par Stefano Okaka était profondément entaillé, avait également dû sortir en cours de match et se faire doubler par Bryan Verboom à la 34e. Lepoint pourrait cependant déjà être sur pied le week-end prochain selon Francky Dury. Okaka allait ensuite inscrire le goal de la victoire anderlechtoise, 1-2, à 3 minutes de la fin du temps règlementaire.