Souvent placé, avec notamment deux poles positions et deux podiums, mais jamais vainqueur final, le Courtraisien de 30 ans a donc décroché sa première victoire de la saison, la 3e de sa carrière. Parti 4e sur la grille de départ, il a maîtrisé les éléments et profité d'un problème du leader allemand Pascal Wehrlein pour devancer le Néo-Zélandais Mitch Evans (Jaguar) et le Français Jean-Eric Vergne (DS Techeetah). "Je savais que j'étais dans le coup et que je disposais d'une monoplace performante en course. Nous avons exécuté le plan à la perfection donc oui, je suis très content", a lâché le résident monégasque, qui a su parfaitement gérer l'énergie de sa voiture. "J'ai dormi dans mon propre lit vendredi soir, c'était quelque peu étrange de se réveiller ce matin et de me rendre dans le paddock. Je n'étais pas totalement satisfait lors de l'essai libre et j'ai donc modifié quelques paramètres à la voiture", a analysé l'ancien pilote de Formule 1. Au classement, Vandoorne compte désormais 81 points et devance Vergne (75), Evans (72) et le Néerlandais Robin Frijns (71), 4e samedi. Les 7e et 8e manches du championnat du monde se tiendront les 14 et 15 mai sur le tarmac de l'aéroport de Tempelhof, à Berlin. (Belga)

Souvent placé, avec notamment deux poles positions et deux podiums, mais jamais vainqueur final, le Courtraisien de 30 ans a donc décroché sa première victoire de la saison, la 3e de sa carrière. Parti 4e sur la grille de départ, il a maîtrisé les éléments et profité d'un problème du leader allemand Pascal Wehrlein pour devancer le Néo-Zélandais Mitch Evans (Jaguar) et le Français Jean-Eric Vergne (DS Techeetah). "Je savais que j'étais dans le coup et que je disposais d'une monoplace performante en course. Nous avons exécuté le plan à la perfection donc oui, je suis très content", a lâché le résident monégasque, qui a su parfaitement gérer l'énergie de sa voiture. "J'ai dormi dans mon propre lit vendredi soir, c'était quelque peu étrange de se réveiller ce matin et de me rendre dans le paddock. Je n'étais pas totalement satisfait lors de l'essai libre et j'ai donc modifié quelques paramètres à la voiture", a analysé l'ancien pilote de Formule 1. Au classement, Vandoorne compte désormais 81 points et devance Vergne (75), Evans (72) et le Néerlandais Robin Frijns (71), 4e samedi. Les 7e et 8e manches du championnat du monde se tiendront les 14 et 15 mai sur le tarmac de l'aéroport de Tempelhof, à Berlin. (Belga)