Éliminé en quarts de finale des qualifications, dont le format a été revu en début de saison, le Courtraisien reste malgré tout confiant. "J'ai eu de bons tours dans mon groupe et puis je n'ai pas été capable de réitérer cette performance dans les duels. J'ai un peu de travail à ce niveau-là car ce n'est pas la première fois", a expliqué Vandoorne sur le site officiel. Ce point de travail n'a récemment pas empêché Vandoorne de briller en course. Il a triomphé à Monaco en partant 4e puis a terminé sur le podium des deux courses de Berlin en débutant du 8e rang. "Je suis confiant quant au fait que nous pouvons faire une bonne course car nous avons une voiture performante. C'est un nouveau circuit pour tout le monde et les conditions sont chaudes. Il y a beaucoup de paramètres à gérer. Même partir plus haut sur la grille était préférable, je sens que je peux faire du bon travail." Vandoorne emmène le classement général avec une marge de 12 points sur le Suisse Edoardo Morata (RoKit), 4e des qualifications. Le Français Jean-Eric Vergne (DS Techeetah), auteur de la pole, est 3e à 16 unités du Belge. (Belga)

Éliminé en quarts de finale des qualifications, dont le format a été revu en début de saison, le Courtraisien reste malgré tout confiant. "J'ai eu de bons tours dans mon groupe et puis je n'ai pas été capable de réitérer cette performance dans les duels. J'ai un peu de travail à ce niveau-là car ce n'est pas la première fois", a expliqué Vandoorne sur le site officiel. Ce point de travail n'a récemment pas empêché Vandoorne de briller en course. Il a triomphé à Monaco en partant 4e puis a terminé sur le podium des deux courses de Berlin en débutant du 8e rang. "Je suis confiant quant au fait que nous pouvons faire une bonne course car nous avons une voiture performante. C'est un nouveau circuit pour tout le monde et les conditions sont chaudes. Il y a beaucoup de paramètres à gérer. Même partir plus haut sur la grille était préférable, je sens que je peux faire du bon travail." Vandoorne emmène le classement général avec une marge de 12 points sur le Suisse Edoardo Morata (RoKit), 4e des qualifications. Le Français Jean-Eric Vergne (DS Techeetah), auteur de la pole, est 3e à 16 unités du Belge. (Belga)