Trois pilotes, le Japonais Marino Sato, l'Américain Manuel Correa et le Français Anthoine Hubert, se sont percutés après le raidillon de l'Eau Rouge. La voiture d'Hubert a été coupée en deux alors que celle de Correa s'est retournée. Seul Sato a été vu se déplacer par ses propres moyens après l'accident. Aucune nouvelle des deux pilotes n'a été diffusée dans l'immédiat. Les conférences de presse prévues après la séance de qualification de la F1 ont été annulées alors que Hubert et Correa ont été transportés à l'hôpital. (Belga)