"J'ai décidé que le Masters était fini. Je suis dévasté, je n'ai jamais pensé devoir abandonner ce qui constitue le tournoi de tennis le plus important jamais disputé en Italie. Merci pour le soutien continu et les centaines de messages", a déclaré Berrettini. "Je voulais jouer à nouveau devant vous mais mon corps n'est pas prêt à relever les défis qui m'attendent. Dire que je suis triste serait un euphémisme car je me sens privé de quelque chose pour lequel j'ai tant travaillé depuis des années. Ce n'était pas une décision aisée mais je suis convaincu que c'était la meilleure pour moi et la suite de ma carrière", a écrit sur Instagram celui qui avait déjà été blessé aux abdominaux lors du dernier Open d'Australie. Sinner, vainqueur à Anvers en octobre, affrontera le Polonais Hubert Hurkacz (ATP 9) mardi soir. Jeudi, il ponctuera sa phase de groupe contre le Russe Daniil Medvedev (ATP 2), vainqueur de ses deux premiers matches, contre Hurkacz et Zverev. (Belga)

"J'ai décidé que le Masters était fini. Je suis dévasté, je n'ai jamais pensé devoir abandonner ce qui constitue le tournoi de tennis le plus important jamais disputé en Italie. Merci pour le soutien continu et les centaines de messages", a déclaré Berrettini. "Je voulais jouer à nouveau devant vous mais mon corps n'est pas prêt à relever les défis qui m'attendent. Dire que je suis triste serait un euphémisme car je me sens privé de quelque chose pour lequel j'ai tant travaillé depuis des années. Ce n'était pas une décision aisée mais je suis convaincu que c'était la meilleure pour moi et la suite de ma carrière", a écrit sur Instagram celui qui avait déjà été blessé aux abdominaux lors du dernier Open d'Australie. Sinner, vainqueur à Anvers en octobre, affrontera le Polonais Hubert Hurkacz (ATP 9) mardi soir. Jeudi, il ponctuera sa phase de groupe contre le Russe Daniil Medvedev (ATP 2), vainqueur de ses deux premiers matches, contre Hurkacz et Zverev. (Belga)