Footgate: un nouveau suspect dans le dossier

07/11/18 à 20:30 - Mise à jour à 21:49

Source: Belga

Un nouvel agent de joueurs a été inculpé dans le vaste dossier de blanchiment d'argent et corruption dans le milieu du football belge. Evert Maeschalck est suspecté de corruption active et passive. Il serait inculpé depuis trois semaines, mais la VRT vient d'apprendre l'information, rapporte mercredi la chaîne flamande.

Footgate: un nouveau suspect dans le dossier

© Getty Images/iStockphoto

Evert Maeschalck est l'agent de nombreux joueurs anciens et actuels du Club de Bruges. Son bureau veille notamment aux intérêts de Hans Vanaken, Birger Verstraete, Bjorn Engels ou encore Davy Roef, qui a été entendu comme témoin dans cette affaire.

A noter que le père de l'agent, Johnny Maeschalck, est un avocat connu en droit du sport. Il a défendu l'arbitre Bart Vertenten lorsque le scandale a éclaté. Depuis, il a fait un pas de côté et été remplacé par Hans Rieder.

L'enquête montrera qu'Evert Maeschalck est innocent, selon son avocat

"Nous espérons avec la plus grande confiance que l'enquête conclura qu'Evert Maeschalck doit être innocenté sur toute la ligne", a déclaré mercredi soir son avocat, Me Marijn Van Nooten. Plus tôt dans la soirée, on a appris que l'agent avait été interrogé et inculpé dans le cadre du vaste de dossier de blanchiment d'argent et corruption dans le milieu du football belge.

Il y a quelques temps, Evert Maeschalck a été entendu par les enquêteurs de la police judiciaire fédérale du Limbourg à Hasselt. "C'était prévisible puisqu'il avait les saisons dernières des joueurs tant du KV Malines que de Waasland-Beveren dans son portefeuille", a commenté son avocat.

"Mon client a pleinement coopéré à l'enquête", a poursuivi celui-ci. S'il a été inculpé, "c'est une formalité procédurale très logique dans le cadre d'une préservation maximale de ses droits de la défense. Mon client n'a jamais dû comparaître devant un juge d'instruction. Aucune condition ne lui a été imposée. Nous regrettons que son nom ait été rendu public", a ajouté Me Van Nooten.

Nos partenaires