Het Nieuwsblad et De Standaard annonçaient déjà mardi matin dans leurs pages que celui qui travaille avec Walter Mortelmans, lui-même inculpé de participation à une organisation criminelle et corruption privée dans ce vaste dossier, avait été interrogé lundi.

Thomas Troch est désormais inculpé de participation à une organisation criminelle et de corruption, a confirmé le parquet mardi. Il est cependant reparti libre, sous conditions. Ancien joueur du club de Roulers, le trentenaire s'ajoute à la liste des personnes inculpées qui comptait déjà 19 individus (20 désormais, donc).

Le duo Mortelmans-Troch forme le management de l'agence ISM, pour International Sport Management, une entreprise basée en province d'Anvers et qui affirme sur son site internet défendre les intérêts d'environ 90 joueurs de football à travers le monde. Parmi ceux-ci figurent plusieurs joueurs actifs à ou passés par Waasland-Beveren ou le FC Malines, deux formations qui apparaissent centrales dans l'enquête en cours.

Olivier Myny, seul joueur actuellement inculpé dans ce dossier, fait partie du portefeuille d'ISM. Ex-Waasland-Beveren, il porte actuellement les couleurs d'OHL.

Het Nieuwsblad et De Standaard annonçaient déjà mardi matin dans leurs pages que celui qui travaille avec Walter Mortelmans, lui-même inculpé de participation à une organisation criminelle et corruption privée dans ce vaste dossier, avait été interrogé lundi.Thomas Troch est désormais inculpé de participation à une organisation criminelle et de corruption, a confirmé le parquet mardi. Il est cependant reparti libre, sous conditions. Ancien joueur du club de Roulers, le trentenaire s'ajoute à la liste des personnes inculpées qui comptait déjà 19 individus (20 désormais, donc). Le duo Mortelmans-Troch forme le management de l'agence ISM, pour International Sport Management, une entreprise basée en province d'Anvers et qui affirme sur son site internet défendre les intérêts d'environ 90 joueurs de football à travers le monde. Parmi ceux-ci figurent plusieurs joueurs actifs à ou passés par Waasland-Beveren ou le FC Malines, deux formations qui apparaissent centrales dans l'enquête en cours. Olivier Myny, seul joueur actuellement inculpé dans ce dossier, fait partie du portefeuille d'ISM. Ex-Waasland-Beveren, il porte actuellement les couleurs d'OHL.