"Avec cet accord, l'enquête judiciaire sur l'implication de mon client est officiellement close. Entre-temps, Dejan Veljkovic a également déposé une nouvelle demande d'enregistrement en tant qu'agent auprès de la Fédération royale belge de football. Il se réjouit de reprendre ses activités d'agent maintenant que le tribunal de Bruxelles a annulé sa suspension injustifiée par la Cour belge d'arbitrage pour le sport la semaine dernière", a déclaré son avocat.

Pour rappel, Dejan Veljkovic s'est engagé, dans le mémorandum approuvé jeudi, à faire des déclarations sincères et complètes sur son rôle dans le dossier de la corruption dans le football belge et sur le rôle de tiers. En contrepartie, il sera condamné à une peine de prison de cinq ans avec sursis, à une amende de 80.000 euros avec sursis et ses biens acquis illégalement, évalués à environ quatre millions d'euros, seront confisqués.

Premier repenti dans l'histoire judiciaire belge

En d'autres termes, Dejan Veljkovic devient officiellement repenti, une première dans l'histoire judiciaire belge. "Contre une remise de peine, l'ancien agent serbe s'est mis à table et a tout balancé aux enquêteurs de Hasselt. Il devient ainsi le premier repenti de l'histoire judiciaire de Belgique", confirme la RTBF.

Une décision qui risque d'amener de nouvelles révélations dans les prochaines semaines. Tremblement(s) de terre en vue...

"Avec cet accord, l'enquête judiciaire sur l'implication de mon client est officiellement close. Entre-temps, Dejan Veljkovic a également déposé une nouvelle demande d'enregistrement en tant qu'agent auprès de la Fédération royale belge de football. Il se réjouit de reprendre ses activités d'agent maintenant que le tribunal de Bruxelles a annulé sa suspension injustifiée par la Cour belge d'arbitrage pour le sport la semaine dernière", a déclaré son avocat. Pour rappel, Dejan Veljkovic s'est engagé, dans le mémorandum approuvé jeudi, à faire des déclarations sincères et complètes sur son rôle dans le dossier de la corruption dans le football belge et sur le rôle de tiers. En contrepartie, il sera condamné à une peine de prison de cinq ans avec sursis, à une amende de 80.000 euros avec sursis et ses biens acquis illégalement, évalués à environ quatre millions d'euros, seront confisqués.En d'autres termes, Dejan Veljkovic devient officiellement repenti, une première dans l'histoire judiciaire belge. "Contre une remise de peine, l'ancien agent serbe s'est mis à table et a tout balancé aux enquêteurs de Hasselt. Il devient ainsi le premier repenti de l'histoire judiciaire de Belgique", confirme la RTBF.Une décision qui risque d'amener de nouvelles révélations dans les prochaines semaines. Tremblement(s) de terre en vue...