L'accord entre le parquet fédéral et l'agent de joueur de football Dejan Veljkovic, via la loi sur les repentis, soit la possibilité donnée de négocier sa peine avant procès, et même parfois en tout début d'enquête, a été finalisé, a déclaré lundi soir son avocat, Kris Luyckx, dans l'émission De Afspraak sur la VRT.

M. Veljkovic est la première personne repentie en Belgique. Selon l'accord conclu avec le procureur fédéral, l'homme bénéficiera d'une réduction de peine en échange d'informations. L'affaire de corruption dans le football belge se termine pour M. Veljkovic par une peine de cinq ans de prison avec sursis et une amende de 80.000 euros. Environ 4 millions d'euros lui seront également confisqués, a précisé Me Luyckx.

Selon l'avocat, l'enquête démontre que l'ensemble de la fraude passée par les mains de M. Veljkovic, par exemple via de fausses commissions et de faux contrats de scouting, s'élève à 30 à 40 millions d'euros. L'agent a conservé 10 pour-cent de ce montant.

L'accord entre le parquet fédéral et l'agent de joueur de football Dejan Veljkovic, via la loi sur les repentis, soit la possibilité donnée de négocier sa peine avant procès, et même parfois en tout début d'enquête, a été finalisé, a déclaré lundi soir son avocat, Kris Luyckx, dans l'émission De Afspraak sur la VRT. M. Veljkovic est la première personne repentie en Belgique. Selon l'accord conclu avec le procureur fédéral, l'homme bénéficiera d'une réduction de peine en échange d'informations. L'affaire de corruption dans le football belge se termine pour M. Veljkovic par une peine de cinq ans de prison avec sursis et une amende de 80.000 euros. Environ 4 millions d'euros lui seront également confisqués, a précisé Me Luyckx. Selon l'avocat, l'enquête démontre que l'ensemble de la fraude passée par les mains de M. Veljkovic, par exemple via de fausses commissions et de faux contrats de scouting, s'élève à 30 à 40 millions d'euros. L'agent a conservé 10 pour-cent de ce montant.