Les perquisitions et auditions réalisées mardi et mercredi ne concernent pas les suspicions de matches truqués mais uniquement le volet financier de l'enquête, souligne le parquet. Les auditions ont permis d'entendre des proches de l'agent de joueurs repenti, et des personnes qui gravitent toutes autour des clubs de Lokeren ou de Genk.

Peter Maes, ancien coach de Malines, de Lokeren, et du Racing Genk, a été interrogé une nouvelle fois, après avoir été interpellé puis inculpé en octobre dernier. Selon le communiqué du parquet fédéral, il fait partie des personnes privées de liberté mardi. Il a été libéré sous conditions le lendemain. Sa compagne a quant à elle été libérée directement après audition.

Il s'agissait "d'établir le circuit suivi par des sommes d'argent relativement importantes potentiellement liées à des commissions occultes qu'aurait reçues P. M.", indique le parquet.

Les déclarations de Dejan Veljkovic, qui apparait comme une figure centrale dans l'enquête, ont mené à trois perquisitions mardi matin, deux à Lommel et une à Duffel.