Le Comité Exécutif de l'Union belge a demandé au White Star de respecter la décision prise au préalable par le Tribunal du travail de Bruxelles. Jordy Belin et Leandro Bailly ont réclamé leurs salaires non-payés devant la justice. Le 20 avril, les deux joueurs ont obtenu gain de cause et le club bruxellois était dans l'obligation de payer les montants dûs. "En cas d'absence de paiement, la sanction sur les activités sportives devient effective", a expliqué l'URBSFA. La situation du matricule 5750 s'aggrave au fil des jours. Après avoir été mis à la porte du stade Edmond Machtens par la commune de Molenbeek, le White Star, champion en D2 il y a deux ans, a déclaré forfait lors de son premier match de championnat sur le terrain de Rebecq. Sans stade, sans argent et sans politique, l'avenir des Bruxellois est bien sombre. De nombreux joueurs sont d'ailleurs déjà à la recherche d'un autre point de chute. (Belga)

Le Comité Exécutif de l'Union belge a demandé au White Star de respecter la décision prise au préalable par le Tribunal du travail de Bruxelles. Jordy Belin et Leandro Bailly ont réclamé leurs salaires non-payés devant la justice. Le 20 avril, les deux joueurs ont obtenu gain de cause et le club bruxellois était dans l'obligation de payer les montants dûs. "En cas d'absence de paiement, la sanction sur les activités sportives devient effective", a expliqué l'URBSFA. La situation du matricule 5750 s'aggrave au fil des jours. Après avoir été mis à la porte du stade Edmond Machtens par la commune de Molenbeek, le White Star, champion en D2 il y a deux ans, a déclaré forfait lors de son premier match de championnat sur le terrain de Rebecq. Sans stade, sans argent et sans politique, l'avenir des Bruxellois est bien sombre. De nombreux joueurs sont d'ailleurs déjà à la recherche d'un autre point de chute. (Belga)