Au PSG depuis 2012, Ibrahhimovic a fait des adieux de star en marquant le deuxième but sur penalty(47e)avant de faire une passe décisive pour Edinson Cavani (57e, 3-1). Le Suédois a ensuite conclu le festival offensif parisien en gagnant son face-à-face avec le gardien marseillais Steve Mandanda (82e, 4-1). Blaise Matuidi (2e, 1-0) a ouvert le score pour le PSG, alors que Florian Thauvin a égalisé pour l'OM (12e, 1-1)). Le deuxième but marseillais signé Batshuayi (87e, 4-2)) aura servi au Diable rouge de prouver qu'il est un des rares Marseillais à ne pas avoir sombré au cours de cette saison catastrophique. Le PSG, qui domine outrageusement le football français depuis l'arrivée des Qatariens en 2011, signe ainsi son deuxième quadruplé Ligue 1-Coupe de France-Coupe de la Ligue-Trophée des champions d'affilée. En Europe en revanche, il s'est arrêté en quarts de finale de la Ligue des champions lors des trois dernières saisons. (Belga)

Au PSG depuis 2012, Ibrahhimovic a fait des adieux de star en marquant le deuxième but sur penalty(47e)avant de faire une passe décisive pour Edinson Cavani (57e, 3-1). Le Suédois a ensuite conclu le festival offensif parisien en gagnant son face-à-face avec le gardien marseillais Steve Mandanda (82e, 4-1). Blaise Matuidi (2e, 1-0) a ouvert le score pour le PSG, alors que Florian Thauvin a égalisé pour l'OM (12e, 1-1)). Le deuxième but marseillais signé Batshuayi (87e, 4-2)) aura servi au Diable rouge de prouver qu'il est un des rares Marseillais à ne pas avoir sombré au cours de cette saison catastrophique. Le PSG, qui domine outrageusement le football français depuis l'arrivée des Qatariens en 2011, signe ainsi son deuxième quadruplé Ligue 1-Coupe de France-Coupe de la Ligue-Trophée des champions d'affilée. En Europe en revanche, il s'est arrêté en quarts de finale de la Ligue des champions lors des trois dernières saisons. (Belga)