Composée de jeunes et de joueurs de second plan au regard de la force de frappe impressionnante du football hexagonal, la France n'a jamais pu inquiéter des Mexicains bien en place et habitués à jouer ensemble dans les catégories d'âge. Malgré la présence d'André-Pierre Gignac et de Florian Thauvin, les Bleus de Sylvain Ripoll ont commis trop d'erreurs défensives. Vega (47e), Cordova (55e), Antuna (80e) et Aguirre (90e+1) en ont profité pour marquer. 'APG', qui évolue au Mexique, chez les Tigres, depuis juillet 2015, avait provisoirement réduit l'écart sur penalty (69e). 'El Tri' s'affirme comme un candidat au podium. En 2012, le Mexique a remporté la médaille d'or. (Belga)

Composée de jeunes et de joueurs de second plan au regard de la force de frappe impressionnante du football hexagonal, la France n'a jamais pu inquiéter des Mexicains bien en place et habitués à jouer ensemble dans les catégories d'âge. Malgré la présence d'André-Pierre Gignac et de Florian Thauvin, les Bleus de Sylvain Ripoll ont commis trop d'erreurs défensives. Vega (47e), Cordova (55e), Antuna (80e) et Aguirre (90e+1) en ont profité pour marquer. 'APG', qui évolue au Mexique, chez les Tigres, depuis juillet 2015, avait provisoirement réduit l'écart sur penalty (69e). 'El Tri' s'affirme comme un candidat au podium. En 2012, le Mexique a remporté la médaille d'or. (Belga)