"Je ne sais pas comment remercier mes coéquipiers. Ils ont fait un travail fou pour me mettre dans la position parfaite. Merci mille fois. J'ai de la chance aujourd'hui et je suis très heureux pour ma famille, mes amis et ma femme. C'est un beau cadeau." Sénéchal, 28 ans, ne signe que sa 3e victoire en carrière après le Samyn en 2019 et la Course aux raisons en 2020. En réalité, Jakobsen n'a pas eu de problème mécanique. Il a tout simplement été décroché à 1,4 km de l'arrivée en raison du rythme imposé par ses équipiers. "Je n'avais pas les jambes, ça allait très vite, j'ai dû laisser filer à la fin, j'ai dit à quelqu'un de sprinter", a-t-il déclaré. (Belga)

"Je ne sais pas comment remercier mes coéquipiers. Ils ont fait un travail fou pour me mettre dans la position parfaite. Merci mille fois. J'ai de la chance aujourd'hui et je suis très heureux pour ma famille, mes amis et ma femme. C'est un beau cadeau." Sénéchal, 28 ans, ne signe que sa 3e victoire en carrière après le Samyn en 2019 et la Course aux raisons en 2020. En réalité, Jakobsen n'a pas eu de problème mécanique. Il a tout simplement été décroché à 1,4 km de l'arrivée en raison du rythme imposé par ses équipiers. "Je n'avais pas les jambes, ça allait très vite, j'ai dû laisser filer à la fin, j'ai dit à quelqu'un de sprinter", a-t-il déclaré. (Belga)