Depuis son arrivée début 2018, 'Senech' s'est érigé en un coureur très précieux du 'Wolfpack'. Le natif de Cambrai, 28 ans, constitue en effet un membre important du groupe pour les classiques flandriennes. Cette saison, il a pris la 2e place de l'E3 avant de terminer 9e du Tour des Flandres, remporté par son équipier danois Kasper Asgreen. Fin août, il a enlevé la 13e étape du Tour d'Espagne, son premier succès sur un grand tour. Il avait déjà levé les bras au Samyn (2019) et à la Course des Raisins (2020). Aussi capable d'emmener le train bleu de la formation belge, il a grandement participé aux trois victoires d'étapes du Néerlandais Fabio Jakobsen sur la Vuelta, qui a ramené le maillot vert du meilleur sprinteur. "Cette équipe, c'est la meilleure pour moi. Elle est capable de s'illustrer sur les classiques mais aussi dans les grands tours. Nos neuf victoires d'étapes et les deux maillots remportés cette année en sont la preuve", a lancé le Français, cité par son équipe. "Quand j'étais enfant, je rêvais de rouler pour cette équipe. Pouvoir y continuer l'aventure pendant deux ans, c'est juste incroyable. J'ai de grandes ambitions pour les deux prochaines années. Je veux encore m'améliorer et aider le Wolfpack à enregistrer d'autres belles victoires mais aussi remporter une importante course d'un jour." Patrick Lefevere s'est montré ravi de pouvoir prolonger sa collaboration avec le Français. "Son développement a été significatif depuis son arrivée et il a les qualités pour briller à de nombreuses occasions", a lancé le CEO de la formation belge. "Sa victoire en Espagne démontre qu'il peut remporter de grandes courses et il sait qu'il peut encore franchir un cap avec nous." (Belga)

Depuis son arrivée début 2018, 'Senech' s'est érigé en un coureur très précieux du 'Wolfpack'. Le natif de Cambrai, 28 ans, constitue en effet un membre important du groupe pour les classiques flandriennes. Cette saison, il a pris la 2e place de l'E3 avant de terminer 9e du Tour des Flandres, remporté par son équipier danois Kasper Asgreen. Fin août, il a enlevé la 13e étape du Tour d'Espagne, son premier succès sur un grand tour. Il avait déjà levé les bras au Samyn (2019) et à la Course des Raisins (2020). Aussi capable d'emmener le train bleu de la formation belge, il a grandement participé aux trois victoires d'étapes du Néerlandais Fabio Jakobsen sur la Vuelta, qui a ramené le maillot vert du meilleur sprinteur. "Cette équipe, c'est la meilleure pour moi. Elle est capable de s'illustrer sur les classiques mais aussi dans les grands tours. Nos neuf victoires d'étapes et les deux maillots remportés cette année en sont la preuve", a lancé le Français, cité par son équipe. "Quand j'étais enfant, je rêvais de rouler pour cette équipe. Pouvoir y continuer l'aventure pendant deux ans, c'est juste incroyable. J'ai de grandes ambitions pour les deux prochaines années. Je veux encore m'améliorer et aider le Wolfpack à enregistrer d'autres belles victoires mais aussi remporter une importante course d'un jour." Patrick Lefevere s'est montré ravi de pouvoir prolonger sa collaboration avec le Français. "Son développement a été significatif depuis son arrivée et il a les qualités pour briller à de nombreuses occasions", a lancé le CEO de la formation belge. "Sa victoire en Espagne démontre qu'il peut remporter de grandes courses et il sait qu'il peut encore franchir un cap avec nous." (Belga)