"Cette défaite fait très mal, croyez-moi", a-t-elle déclaré après la rencontre. "Je reviens tellement bien dans ce match après avoir été menée 4-0, balle de 5-0 dans ce troisième set. Je suis très satisfaite de mon niveau de jeu, de la mentalité affichée. J'ai prouvé que je n'abandonnais jamais. Je suis devenue plus agressive, car il fallait que j'essaie quelque chose, je suis allée la chercher sur son coup droit, son coup fort, car je voyais que son bras tremblait quand c'était serré. J'y ai cru jusqu'au bout, même quand elle a eu des balles de match à 5-2. J'ai lâché mes coups. Et c'est alors dur de sortir du court les mains vides." Kirsten Flipkens en avait d'ailleurs les larmes aux yeux après cette défaite, preuve que même à 34 ans, elle adore toujours autant le tennis. La native de Geel n'a malgré tout pas à rougir de sa prestation et si elle continue de la sorte, elle peut encore espérer réaliser de belles choses en 2020. "Même si je n'ai pas gagné, il y a beaucoup de choses à retenir et je peux être fière de moi. Si j'avais pris 6-1, 6-1, l'histoire aurait été différente. Mais là, avec un tel résultat contre la 22e mondiale, je ne peux pas être trop déçue. Muchova a un gros potentiel et ce que j'ai montré est encourageant pour la suite. C'est donc une déception positive, même si ce que je dis ici n'a aucun sens", a souri 'Flipper', dont le prochain rendez-vous sera la rencontre de Fed Cup avec la Belgique contre le Kazakhstan à Courtrai, les 7 et 8 février. "Rybakina ne jouera pas, ce qui est déjà une bonne nouvelle", a-t-elle conclu. (Belga)

"Cette défaite fait très mal, croyez-moi", a-t-elle déclaré après la rencontre. "Je reviens tellement bien dans ce match après avoir été menée 4-0, balle de 5-0 dans ce troisième set. Je suis très satisfaite de mon niveau de jeu, de la mentalité affichée. J'ai prouvé que je n'abandonnais jamais. Je suis devenue plus agressive, car il fallait que j'essaie quelque chose, je suis allée la chercher sur son coup droit, son coup fort, car je voyais que son bras tremblait quand c'était serré. J'y ai cru jusqu'au bout, même quand elle a eu des balles de match à 5-2. J'ai lâché mes coups. Et c'est alors dur de sortir du court les mains vides." Kirsten Flipkens en avait d'ailleurs les larmes aux yeux après cette défaite, preuve que même à 34 ans, elle adore toujours autant le tennis. La native de Geel n'a malgré tout pas à rougir de sa prestation et si elle continue de la sorte, elle peut encore espérer réaliser de belles choses en 2020. "Même si je n'ai pas gagné, il y a beaucoup de choses à retenir et je peux être fière de moi. Si j'avais pris 6-1, 6-1, l'histoire aurait été différente. Mais là, avec un tel résultat contre la 22e mondiale, je ne peux pas être trop déçue. Muchova a un gros potentiel et ce que j'ai montré est encourageant pour la suite. C'est donc une déception positive, même si ce que je dis ici n'a aucun sens", a souri 'Flipper', dont le prochain rendez-vous sera la rencontre de Fed Cup avec la Belgique contre le Kazakhstan à Courtrai, les 7 et 8 février. "Rybakina ne jouera pas, ce qui est déjà une bonne nouvelle", a-t-elle conclu. (Belga)