En plus de Flipkens et Bonaventure, les Français Kristina Mladenovic, Adrian Mannarino, Edouard Roger-Vasselin, Richard Gasquet et Grégoire Barrère doivent également suivre des règles plus strictes. Ils doivent passer un test tous les jours et n'auront pas accès aux vestiaires et restaurants. Leur entourage doit également porter un masque même lors des entraînements et des matches. À l'hôtel, ils doivent rester dans leur chambre et ne peuvent pas recevoir de visite. Pour limiter le risque de contamination au coronavirus, tous les participants à l'US Open et les membres de leur staff sont réunis dans quelques hôtels. Ils sont régulièrement testés. Les joueurs ne sont autorisés à faire la navette qu'entre leur hôtel et les installations. Certains joueurs de haut niveau ont loué une maison pour y séjourner pendant le tournoi. Ceux qui quittent la "bulle" doivent quitter le tournoi. (Belga)

En plus de Flipkens et Bonaventure, les Français Kristina Mladenovic, Adrian Mannarino, Edouard Roger-Vasselin, Richard Gasquet et Grégoire Barrère doivent également suivre des règles plus strictes. Ils doivent passer un test tous les jours et n'auront pas accès aux vestiaires et restaurants. Leur entourage doit également porter un masque même lors des entraînements et des matches. À l'hôtel, ils doivent rester dans leur chambre et ne peuvent pas recevoir de visite. Pour limiter le risque de contamination au coronavirus, tous les participants à l'US Open et les membres de leur staff sont réunis dans quelques hôtels. Ils sont régulièrement testés. Les joueurs ne sont autorisés à faire la navette qu'entre leur hôtel et les installations. Certains joueurs de haut niveau ont loué une maison pour y séjourner pendant le tournoi. Ceux qui quittent la "bulle" doivent quitter le tournoi. (Belga)