Henao, 28 ans, avait déjà été mis sur la touche pendant trois mois en mars 2014, après examen de tests antidopage pratiqués durant l'hiver 2014. Il avait été écarté le temps de se prêter à un programme de recherches concernant les effets de l'altitude sur son profil physiologique. Né en altitude à Rionegro, en Colombie, Sergio Henao présentait des valeurs anormales et Sky voulait faire la part des choses. La formation britannique avait envoyé les résultats de ces tests à l'AMA (Agence mondiale antidopage) et à l'UCI (Union cycliste internationale). Cette semaine, la Fondation antidopage du cyclisme a demandé un complément d'informations sur les valeurs du passeport biologique de Sergio Henao entre août 2011 et juin 2015, indique Sky, qui n'est "pas surprise" par cette demande. "Sergio n'a pas été contrôlé positif et nous continuons de le soutenir . Sergio ne courra plus tant que cette affaire n'est pas résolue. Nous n'avons aucune obligation d'agir de la sorte, mais c'est la politique de l'équipe". "Je suis plus que déçu", dit pour sa part Sergio Henao. "J'ai travaillé incroyablement dur pour revenir après ma blessure au genou l'année dernière. Mais je suis calme et convaincu que cette affaire sera bientôt réglée et que je pourrai bientôt reprendre la course". Sergio Henao court pour Sky depuis 2012. Il s'était classé 2e de la Flèche Wallonne en 2013 et 7e l'année dernière. Cette année, il a terminé 2e du GP Miguel Indurain, 2e du Tour du Pays Basque, 3e du Tour Down Under et 6e de Paris-Nice. (Belga)

Henao, 28 ans, avait déjà été mis sur la touche pendant trois mois en mars 2014, après examen de tests antidopage pratiqués durant l'hiver 2014. Il avait été écarté le temps de se prêter à un programme de recherches concernant les effets de l'altitude sur son profil physiologique. Né en altitude à Rionegro, en Colombie, Sergio Henao présentait des valeurs anormales et Sky voulait faire la part des choses. La formation britannique avait envoyé les résultats de ces tests à l'AMA (Agence mondiale antidopage) et à l'UCI (Union cycliste internationale). Cette semaine, la Fondation antidopage du cyclisme a demandé un complément d'informations sur les valeurs du passeport biologique de Sergio Henao entre août 2011 et juin 2015, indique Sky, qui n'est "pas surprise" par cette demande. "Sergio n'a pas été contrôlé positif et nous continuons de le soutenir . Sergio ne courra plus tant que cette affaire n'est pas résolue. Nous n'avons aucune obligation d'agir de la sorte, mais c'est la politique de l'équipe". "Je suis plus que déçu", dit pour sa part Sergio Henao. "J'ai travaillé incroyablement dur pour revenir après ma blessure au genou l'année dernière. Mais je suis calme et convaincu que cette affaire sera bientôt réglée et que je pourrai bientôt reprendre la course". Sergio Henao court pour Sky depuis 2012. Il s'était classé 2e de la Flèche Wallonne en 2013 et 7e l'année dernière. Cette année, il a terminé 2e du GP Miguel Indurain, 2e du Tour du Pays Basque, 3e du Tour Down Under et 6e de Paris-Nice. (Belga)