S'attaquer aux problèmes

Le match amical contre les Lionesses, le surnom l'équipe nationale féminine anglaise, sera un test sérieux qui devrait situer nos Red Flames dans leur niveau de préparation. Ce n'est d'ailleurs pas sans raison que le pays organisateur est l'un des favoris pour remporter le prochain Euro. "L'Angleterre possède une équipe très forte avec de nombreuses joueuses de classe internationale", comme le confiait Justine Vanhaevermaet, la seule Red Flame active de l'autre côté de la Manche, à Reading.

Le 10 juillet, notre équipe nationale féminine commencera son tournoi avec un duel contre l'Islande. Il faudra absolument l'emporter, car les deux prochains adversaire, la France (le 14 juillet, le jour de sa fête nationale) et l'Italie (18 juillet), seront d'un autre calibre.

Le sélectionneur fédéral Ives Serneels ne pense pas que sa composition pour la joute amicale contre l'Angleterre sera la même que celle contre l'Islande. "Certaines joueuses souffrent de petits maux, rien de grave, mais nous ne prendrons aucun risque pour aggraver ces blessures. Nous donnerons du temps de jeu aux filles qui seront à 100%", a-t-il confié à Sporza.

Janice Cayman, qui a remporté, avec l'Olympique Lyonnais, la finale de la Ligue des champions contre le FC Barcelone, n'a rejoint le groupe que récemment et ne jouera certainement pas ce soir.

On s'attend également à ce que cet amical contre les Lionesses soit utilisé pour prendre les dernières décisions avant l'annonce de la sélection finale ce lundi. Pour Kassandra Missipo, Elena Dhont et Ella Van Kerkhoven, qui ont toutes été blessées depuis longtemps, c'est l'occasion idéale de se mettre en évidence et de convaincre Serneels de les convier au rendez-vous européen. Le rendez-vous pour cet Angleterre-Belgique est fixé à 21 heures, au stade Molineux de Wolverhampton. L'enceinte du club de Leander Dendoncker avait aussi accueilli les derniers duels de l'équipe masculine. En espérant pour nos Flames qu'elles soient aussi inspirées que les Hongrois qui avaient humiliés les Three Lions ce mardi.

Old Trafford à guichets fermés

Sarina Wiegman, l'entraîneuse néerlandaise de l'Angleterre, a déjà annoncé sa sélection des 23 joueuses qui représenteront la Perfide Albion pendant cet Euro.

En Angleterre, la fièvre de l'Euro commence déjà à se faire sentir. Les Lionnes commenceront leur tournoi le mercredi 6 juillet, contre l'Autriche. Et pour l'occasion, les travées d'Old Trafford seront remplies puisque le match se jouera à guichets fermés.

Il y avait une surprise de taille dans la sélection définitive de Wiegman avec l'absence de Steph Houghton. La défenseuse de Manchester City, âgée de 34 ans, possède beaucoup d'expérience puisqu'elle compte 121 sélections à son actif. Malheureusement, elle n'a pas pu se rétablir à temps d'une blessure à la cheville contractée en septembre de l'année dernière.

La défenseuse Steph Houghton est la grande absente de la sélection anglaise pour l'Euro., iStock
La défenseuse Steph Houghton est la grande absente de la sélection anglaise pour l'Euro. © iStock

"Bien sûr qu'elle était très déçue", a expliqué Sarina Wiegman au Guardian. "Je sais qu'elle a fait tout ce qu'elle pouvait pour être présente à l'Euro. Elle était donc logiquement déçue de ma décision. Elle a juste écouté les arguments que je lui ai donnés et nous en sommes restés là. Nous reprendrons contact plus tard."

Le temps sans doute de digérer cette déception. Selon Izzy Christensen, milieu de terrain à Everton, Houghton a le coeur brisé et il lui faudra probablement quelques semaines pour passer à autre chose.

Le match amical contre les Lionesses, le surnom l'équipe nationale féminine anglaise, sera un test sérieux qui devrait situer nos Red Flames dans leur niveau de préparation. Ce n'est d'ailleurs pas sans raison que le pays organisateur est l'un des favoris pour remporter le prochain Euro. "L'Angleterre possède une équipe très forte avec de nombreuses joueuses de classe internationale", comme le confiait Justine Vanhaevermaet, la seule Red Flame active de l'autre côté de la Manche, à Reading.Le 10 juillet, notre équipe nationale féminine commencera son tournoi avec un duel contre l'Islande. Il faudra absolument l'emporter, car les deux prochains adversaire, la France (le 14 juillet, le jour de sa fête nationale) et l'Italie (18 juillet), seront d'un autre calibre.Le sélectionneur fédéral Ives Serneels ne pense pas que sa composition pour la joute amicale contre l'Angleterre sera la même que celle contre l'Islande. "Certaines joueuses souffrent de petits maux, rien de grave, mais nous ne prendrons aucun risque pour aggraver ces blessures. Nous donnerons du temps de jeu aux filles qui seront à 100%", a-t-il confié à Sporza.Janice Cayman, qui a remporté, avec l'Olympique Lyonnais, la finale de la Ligue des champions contre le FC Barcelone, n'a rejoint le groupe que récemment et ne jouera certainement pas ce soir.On s'attend également à ce que cet amical contre les Lionesses soit utilisé pour prendre les dernières décisions avant l'annonce de la sélection finale ce lundi. Pour Kassandra Missipo, Elena Dhont et Ella Van Kerkhoven, qui ont toutes été blessées depuis longtemps, c'est l'occasion idéale de se mettre en évidence et de convaincre Serneels de les convier au rendez-vous européen. Le rendez-vous pour cet Angleterre-Belgique est fixé à 21 heures, au stade Molineux de Wolverhampton. L'enceinte du club de Leander Dendoncker avait aussi accueilli les derniers duels de l'équipe masculine. En espérant pour nos Flames qu'elles soient aussi inspirées que les Hongrois qui avaient humiliés les Three Lions ce mardi.Sarina Wiegman, l'entraîneuse néerlandaise de l'Angleterre, a déjà annoncé sa sélection des 23 joueuses qui représenteront la Perfide Albion pendant cet Euro.En Angleterre, la fièvre de l'Euro commence déjà à se faire sentir. Les Lionnes commenceront leur tournoi le mercredi 6 juillet, contre l'Autriche. Et pour l'occasion, les travées d'Old Trafford seront remplies puisque le match se jouera à guichets fermés.Il y avait une surprise de taille dans la sélection définitive de Wiegman avec l'absence de Steph Houghton. La défenseuse de Manchester City, âgée de 34 ans, possède beaucoup d'expérience puisqu'elle compte 121 sélections à son actif. Malheureusement, elle n'a pas pu se rétablir à temps d'une blessure à la cheville contractée en septembre de l'année dernière."Bien sûr qu'elle était très déçue", a expliqué Sarina Wiegman au Guardian. "Je sais qu'elle a fait tout ce qu'elle pouvait pour être présente à l'Euro. Elle était donc logiquement déçue de ma décision. Elle a juste écouté les arguments que je lui ai donnés et nous en sommes restés là. Nous reprendrons contact plus tard."Le temps sans doute de digérer cette déception. Selon Izzy Christensen, milieu de terrain à Everton, Houghton a le coeur brisé et il lui faudra probablement quelques semaines pour passer à autre chose.