Fiona Vanbiesbroeck, championne de Belgique juniore l'an dernier et vice-championne de Belgique seniore en 2019, a battu au deuxième tour - pour son entrée en lice - l'Ukrainienne Olha Kalnystka avant de chuter devant la Serbe Nadezda Petrovic. En repêchage, Fiona Vanbiesbroeck a pris la mesure de la Néerlandaise Naomi Van Krevel pour pouvoir combattre dans le match pour la 3e place face à l'Italienne Martina Castagnola. Elle y fut battue sur ippon en fin de combat. L'Anversoise avait décroché l'or le mois dernier à Dubrovnik lors de l'European Cup de Croatie, sa première médaille à ce niveau. Karel Foubert, en -90kg, est le second Belge engagé dans cet Euro pour les moins de 23 ans. Il montera sur les tatamis hongrois samedi. Loïs Petit, 21 ans, aurait dû aussi disputer ce championnat d'Europe mais la Tournaisienne s'est blessée à l'entraînement la semaine dernière et souffre d'une fracture au doigt. (Belga)

Fiona Vanbiesbroeck, championne de Belgique juniore l'an dernier et vice-championne de Belgique seniore en 2019, a battu au deuxième tour - pour son entrée en lice - l'Ukrainienne Olha Kalnystka avant de chuter devant la Serbe Nadezda Petrovic. En repêchage, Fiona Vanbiesbroeck a pris la mesure de la Néerlandaise Naomi Van Krevel pour pouvoir combattre dans le match pour la 3e place face à l'Italienne Martina Castagnola. Elle y fut battue sur ippon en fin de combat. L'Anversoise avait décroché l'or le mois dernier à Dubrovnik lors de l'European Cup de Croatie, sa première médaille à ce niveau. Karel Foubert, en -90kg, est le second Belge engagé dans cet Euro pour les moins de 23 ans. Il montera sur les tatamis hongrois samedi. Loïs Petit, 21 ans, aurait dû aussi disputer ce championnat d'Europe mais la Tournaisienne s'est blessée à l'entraînement la semaine dernière et souffre d'une fracture au doigt. (Belga)