Disputée à huis clos, la 44e édition de cette manche d'ouverture du championnat du monde d'endurance moto (FIM EWC) s''est élancée samedi à midi. Le premier quart de la course a été marqué par le beau duel entre la Suzuki de Siméon/Black/Guintoli et la Yamaha de Karel Hanika/Marvin Fritz/Niccolo Canepa (Tch/All/Ita). La Suzuki du pilote bruxellois a occupé la première place durant une bonne partie de ces six premières heures. Si l'écart a souvent été très faible avec la Yamaha, il s'est agrandi en faveur du Belge dans la sixième heure pour être de 31 secondes au terme du premier quart de l'épreuve. Deux autres pilotes belges étaient au départ de la course. Arnaud De Kimpe (Kawasaki) pointe à la 20e position. Alors qu'il avait réalisé le troisième chrono en qualifications en Superstock. Grégory Fastré (Suzuki) n'a pas eu l'occasion de prendre le guidon en course. Son équipier luxembourgeois Chris Leesch a été pris dans un accrochage dans le premier tour avec les deux autres motos de tête de la catégorie. Après un début d'incendie et une réparation de plus d'une heure, la moto est repartie une dizaine de tours avant d'abandonner. (Belga)

Disputée à huis clos, la 44e édition de cette manche d'ouverture du championnat du monde d'endurance moto (FIM EWC) s''est élancée samedi à midi. Le premier quart de la course a été marqué par le beau duel entre la Suzuki de Siméon/Black/Guintoli et la Yamaha de Karel Hanika/Marvin Fritz/Niccolo Canepa (Tch/All/Ita). La Suzuki du pilote bruxellois a occupé la première place durant une bonne partie de ces six premières heures. Si l'écart a souvent été très faible avec la Yamaha, il s'est agrandi en faveur du Belge dans la sixième heure pour être de 31 secondes au terme du premier quart de l'épreuve. Deux autres pilotes belges étaient au départ de la course. Arnaud De Kimpe (Kawasaki) pointe à la 20e position. Alors qu'il avait réalisé le troisième chrono en qualifications en Superstock. Grégory Fastré (Suzuki) n'a pas eu l'occasion de prendre le guidon en course. Son équipier luxembourgeois Chris Leesch a été pris dans un accrochage dans le premier tour avec les deux autres motos de tête de la catégorie. Après un début d'incendie et une réparation de plus d'une heure, la moto est repartie une dizaine de tours avant d'abandonner. (Belga)