Xavier Siméon et ses équipiers français Gregg Black et Sylvain Guintoli ont pris la tête de la 45e édition des 24 Heures du Mans Motos pendant la nuit, mais la course est loin d'être jouée. À six heures du but, ils ont un tour d'avance sur la Yamaha de Karel Hanika/Marvin Fritz/Niccolo Canepa (Tch/All/Ita), qui grappille son retard en début de matinée. De son côté, Loris Cresson (Kawasaki) a perdu du temps pendant la nuit en raison d'un problème de frein et d'échappement. Il est désormais 7e de la catégorie Superstock à huit tours de la moto de tête, et 12e du général. La Kawasaki de Bastien Mackels a aussi été retardée durant la nuit et occupe désormais la 14e place du général. (Belga)

Xavier Siméon et ses équipiers français Gregg Black et Sylvain Guintoli ont pris la tête de la 45e édition des 24 Heures du Mans Motos pendant la nuit, mais la course est loin d'être jouée. À six heures du but, ils ont un tour d'avance sur la Yamaha de Karel Hanika/Marvin Fritz/Niccolo Canepa (Tch/All/Ita), qui grappille son retard en début de matinée. De son côté, Loris Cresson (Kawasaki) a perdu du temps pendant la nuit en raison d'un problème de frein et d'échappement. Il est désormais 7e de la catégorie Superstock à huit tours de la moto de tête, et 12e du général. La Kawasaki de Bastien Mackels a aussi été retardée durant la nuit et occupe désormais la 14e place du général. (Belga)