Après des victoires sur l'Etoile de Bessèges et le Tour de la Provence, Ganna avait dû s'incliner sur le chrono du Tour des Emirats arabes unis, remporté par le Suisse Stefan Bissegger. "Cela fait toujours plaisir de débuter une course par étape avec une victoire. Ce n'était pas facile avec le vent de face lors de la première partie de course puis j'ai voulu accélérer pour être sûr d'être plus rapide que Remco Evenepoel et Tadej Pogacar", a confié Ganna. Le champion du monde de la discipline a finalement devancé Evenepoel de 11 secondes et Pogcar de 18 secondes. "J'ai une belle avance au classement mais demain est un autre jour. Ce sera un sprint et il faudra voir si je pourrai garder le maillot." L'Italien ne pense cependant pas au classement général. "Je roulerai pour l'équipe dans les prochains jours. Mon objectif est de soutenir Richard Carapaz et Richie Porte. Je ne veux pas courir comme un fou. Je veux avoir de bonnes jambes pour Milan-Sanremo dans deux semaines." (Belga)

Après des victoires sur l'Etoile de Bessèges et le Tour de la Provence, Ganna avait dû s'incliner sur le chrono du Tour des Emirats arabes unis, remporté par le Suisse Stefan Bissegger. "Cela fait toujours plaisir de débuter une course par étape avec une victoire. Ce n'était pas facile avec le vent de face lors de la première partie de course puis j'ai voulu accélérer pour être sûr d'être plus rapide que Remco Evenepoel et Tadej Pogacar", a confié Ganna. Le champion du monde de la discipline a finalement devancé Evenepoel de 11 secondes et Pogcar de 18 secondes. "J'ai une belle avance au classement mais demain est un autre jour. Ce sera un sprint et il faudra voir si je pourrai garder le maillot." L'Italien ne pense cependant pas au classement général. "Je roulerai pour l'équipe dans les prochains jours. Mon objectif est de soutenir Richard Carapaz et Richie Porte. Je ne veux pas courir comme un fou. Je veux avoir de bonnes jambes pour Milan-Sanremo dans deux semaines." (Belga)