"Je ne devais pas partir dans une échappée, je devais rester près de Salvatore Puccio. Il y a eu beaucoup d'attaques en début de course et après 40 kilomètres, j'ai dit à Salvatore de prendre ma roue et nous sommes partis." Après avoir compté plus de cinq minutes d'avance, les échappés se sont fait reprendre dans la dernière montée notamment après une attaque en contre de Thomas De Gendt et Einer Rubio. Ganna a profité de la mésentente entre les deux coureurs pour partir seul. "Il y a eu plusieurs attaques sur cette montée et tout ce que je pouvais faire était de rester calme et d'essayer moi-même. Heureusement, j'avais de bonnes jambes et je pouvais encore accélérer. Je n'ai pas entendu les écarts à cause des problèmes de radio, mais je me suis dit qu'il fallait continuer", a expliqué Ganna. Avec un physique de coureur de contre-la-montre, l'Italien a dû cravacher pour s'imposer. "C'était dur. Je pèse 83 kilos et c'est beaucoup pour la montagne. Nous voulions faire quelque chose avec l'équipe après l'abandon de Geraint Thomas. Je suis content que cela ait réussi." (Belga)

"Je ne devais pas partir dans une échappée, je devais rester près de Salvatore Puccio. Il y a eu beaucoup d'attaques en début de course et après 40 kilomètres, j'ai dit à Salvatore de prendre ma roue et nous sommes partis." Après avoir compté plus de cinq minutes d'avance, les échappés se sont fait reprendre dans la dernière montée notamment après une attaque en contre de Thomas De Gendt et Einer Rubio. Ganna a profité de la mésentente entre les deux coureurs pour partir seul. "Il y a eu plusieurs attaques sur cette montée et tout ce que je pouvais faire était de rester calme et d'essayer moi-même. Heureusement, j'avais de bonnes jambes et je pouvais encore accélérer. Je n'ai pas entendu les écarts à cause des problèmes de radio, mais je me suis dit qu'il fallait continuer", a expliqué Ganna. Avec un physique de coureur de contre-la-montre, l'Italien a dû cravacher pour s'imposer. "C'était dur. Je pèse 83 kilos et c'est beaucoup pour la montagne. Nous voulions faire quelque chose avec l'équipe après l'abandon de Geraint Thomas. Je suis content que cela ait réussi." (Belga)