La Fédération internationale de hockey (FIH) a annoncé lundi les sélectionnés dans les différentes catégories. Deux Belges figurent sur la liste du joueur de l'année : Alexander Hendrickx, meilleur buteur du tournoi olympique de Tokyo, et Arthur Van Doren (déjà vainqueur en 2017 et 2018). Ils sont en concurrence avec trois Australiens (Tim Brand, Jake Whetton et Aran Zalewski) et l'Indien Manpreet Singh dernier lauréat (en 2019). Vincent Vanasch pourrait être élu meilleur gardien de but pour la quatrième fois consécutive. L'Australien Andrew Charter et l'Indien Parattu Raveendran Sreejesh sont ses rivaux pour ce titre. Le prix du meilleur entraîneur reviendra à Shane McLeod, l'entraîneur néo-zélandais des Red Lions qui a quitté l'équipe après les Jeux, l'Australien Graham Reid, qui a décroché le bronze à Tokyo avec l'Inde et l'Australien Colin Batch (ancien coach des Red Lions) qui a fini 2e avec l'Australie aux JO. Les trois joueurs retenus pour le titre d'étoile montante réservée aux joueurs de 21 ans ou moins au 31 décembre) sont Mustaphaa Cassiem (AfS), Sean Findlay (N-Z), Vivek Prasad (Ind). Le titre de joueuse de l'année reviendra à Agustina Albertarrio (Arg), Eva de Goede (P-B), Agustina Gorzelany (Arg), Gurjit Kaur (Ind), Frédérique Matla (P-B) ou Maria Verschoor (P-B) et celui de meilleure gardienne de but: Maddie Hinch (G-B/Ang), Savita (Ind) ou Belén Succi (Arg). L'Espoir de l'année sera choisie entre Fiona Crackles (G-B/Ang), Sharmila Devi (Ind), Valentina Raposo (Arg) Le vote est ouvert jusqu'au 15 septembre. Les gagnants seront annoncés à la fin du mois de septembre/début du mois d'octobre, précise la FIH. Pour déterminer les gagnants, on additionne les votes des fédérations nationales (capitaines et entraîneurs, soit 50%), des fans et des joueurs (25%) et des médias (25%). (Belga)

La Fédération internationale de hockey (FIH) a annoncé lundi les sélectionnés dans les différentes catégories. Deux Belges figurent sur la liste du joueur de l'année : Alexander Hendrickx, meilleur buteur du tournoi olympique de Tokyo, et Arthur Van Doren (déjà vainqueur en 2017 et 2018). Ils sont en concurrence avec trois Australiens (Tim Brand, Jake Whetton et Aran Zalewski) et l'Indien Manpreet Singh dernier lauréat (en 2019). Vincent Vanasch pourrait être élu meilleur gardien de but pour la quatrième fois consécutive. L'Australien Andrew Charter et l'Indien Parattu Raveendran Sreejesh sont ses rivaux pour ce titre. Le prix du meilleur entraîneur reviendra à Shane McLeod, l'entraîneur néo-zélandais des Red Lions qui a quitté l'équipe après les Jeux, l'Australien Graham Reid, qui a décroché le bronze à Tokyo avec l'Inde et l'Australien Colin Batch (ancien coach des Red Lions) qui a fini 2e avec l'Australie aux JO. Les trois joueurs retenus pour le titre d'étoile montante réservée aux joueurs de 21 ans ou moins au 31 décembre) sont Mustaphaa Cassiem (AfS), Sean Findlay (N-Z), Vivek Prasad (Ind). Le titre de joueuse de l'année reviendra à Agustina Albertarrio (Arg), Eva de Goede (P-B), Agustina Gorzelany (Arg), Gurjit Kaur (Ind), Frédérique Matla (P-B) ou Maria Verschoor (P-B) et celui de meilleure gardienne de but: Maddie Hinch (G-B/Ang), Savita (Ind) ou Belén Succi (Arg). L'Espoir de l'année sera choisie entre Fiona Crackles (G-B/Ang), Sharmila Devi (Ind), Valentina Raposo (Arg) Le vote est ouvert jusqu'au 15 septembre. Les gagnants seront annoncés à la fin du mois de septembre/début du mois d'octobre, précise la FIH. Pour déterminer les gagnants, on additionne les votes des fédérations nationales (capitaines et entraîneurs, soit 50%), des fans et des joueurs (25%) et des médias (25%). (Belga)