Une défaite qui complique la tâche des Carolos qui sont à présent dernier de leur groupe avec un bilan de trois défaites en autant de rencontres. Pourtant, en début de match, le Spirou était bien dans le coup (26-21 après 10 minutes). Emmenés par un excellent Speedy Smith (20 points, 10 rebonds et 10 passes), les joueurs de Sam Rotsaert faisaient jeu égal avec leurs adversaires jusqu'à la pause (44-44). Par contre, au retour des vestiaires, le Spirou forçait un peu son jeu et oubliait son collectif. De quoi permettre aux Allemands de prendre leurs aises au marquoir à 53-68. Les Carolos tenteront bien un dernier retour en recollant à 78-80 mais devaient finalement s'incliner, logiquement, face à des Allemands plus consistants sur l'ensemble de la rencontre 90-97. Le mercredi 22 janvier, le Spirou accueille les Portugais de Benfica pour le compte de la quatrième journée. Les deux premiers de chaque poule (composée de quatre équipes) sont qualifiés pour les quarts de finale de la compétition. (Belga)

Une défaite qui complique la tâche des Carolos qui sont à présent dernier de leur groupe avec un bilan de trois défaites en autant de rencontres. Pourtant, en début de match, le Spirou était bien dans le coup (26-21 après 10 minutes). Emmenés par un excellent Speedy Smith (20 points, 10 rebonds et 10 passes), les joueurs de Sam Rotsaert faisaient jeu égal avec leurs adversaires jusqu'à la pause (44-44). Par contre, au retour des vestiaires, le Spirou forçait un peu son jeu et oubliait son collectif. De quoi permettre aux Allemands de prendre leurs aises au marquoir à 53-68. Les Carolos tenteront bien un dernier retour en recollant à 78-80 mais devaient finalement s'incliner, logiquement, face à des Allemands plus consistants sur l'ensemble de la rencontre 90-97. Le mercredi 22 janvier, le Spirou accueille les Portugais de Benfica pour le compte de la quatrième journée. Les deux premiers de chaque poule (composée de quatre équipes) sont qualifiés pour les quarts de finale de la compétition. (Belga)