Toyota a remporté une troisième victoire en autant d'épreuves au terme d'une course disputée où la plupart des concurrents de la catégorie reine Hypercar ont connu leurs lots de problèmes. C'est finalement la Toyota de Conway/Kobayashi/Lopez qui s'est imposée avec une minute d'avance sur l'Alpine de Matthieu Vaxivière/Nicolas Lapierre/André Negrão (Fra/Fra/Bré). Gagnante en LMP2, l'Oreca-Gibson United Autosports de Phil Hanson/Filipe Albuquerque/Fabio Scherer (G-B/Por/Sui) a terminé sur la troisième marche du podium au classement général, profitant des problèmes de freins de la Glickenhaus Hypercar de Romain Dumas/Frank Mailleux/Richard Westbrook (Fra/Fra/G-B), qui a terminé 4e. Après une sortie de piste en qualifications, Stoffel Vandoorne (Oreca-Gibson JOTA) était parti en dernière position en LMP2. Il a finalement su remonter jusqu'en 5e position avec le Britannique Tom Blomqvist et l'Indonésien Sean Gelael. Deux autres pilotes belges étaient engagés dans la catégorie GTE-Am. Alessio Picariello (Porsche) a terminé à la 6e place de la catégorie, deux rangs devant Sarah Bovy (Ferrari), qui faisait ses grands débuts en FIA WEC ce week-end. Seule équipe belge engagée, la formation WRT a terminé à la 2e place en LMP2, avec une excellente 5e place au général, avec l'Oreca-Gibson pilotée par Robin Frijns/Charles Milesi/Ferdinand Habsburg (P-B/Fra/Aut). C'est le premier podium de l'écurie montoise en FIA WEC. Le traditionnel rendez-vous français des 24 Heures du Mans constituera la quatrième manche du championnat et se tiendra du 21 au 22 août dans la Sarthe. (Belga)

Toyota a remporté une troisième victoire en autant d'épreuves au terme d'une course disputée où la plupart des concurrents de la catégorie reine Hypercar ont connu leurs lots de problèmes. C'est finalement la Toyota de Conway/Kobayashi/Lopez qui s'est imposée avec une minute d'avance sur l'Alpine de Matthieu Vaxivière/Nicolas Lapierre/André Negrão (Fra/Fra/Bré). Gagnante en LMP2, l'Oreca-Gibson United Autosports de Phil Hanson/Filipe Albuquerque/Fabio Scherer (G-B/Por/Sui) a terminé sur la troisième marche du podium au classement général, profitant des problèmes de freins de la Glickenhaus Hypercar de Romain Dumas/Frank Mailleux/Richard Westbrook (Fra/Fra/G-B), qui a terminé 4e. Après une sortie de piste en qualifications, Stoffel Vandoorne (Oreca-Gibson JOTA) était parti en dernière position en LMP2. Il a finalement su remonter jusqu'en 5e position avec le Britannique Tom Blomqvist et l'Indonésien Sean Gelael. Deux autres pilotes belges étaient engagés dans la catégorie GTE-Am. Alessio Picariello (Porsche) a terminé à la 6e place de la catégorie, deux rangs devant Sarah Bovy (Ferrari), qui faisait ses grands débuts en FIA WEC ce week-end. Seule équipe belge engagée, la formation WRT a terminé à la 2e place en LMP2, avec une excellente 5e place au général, avec l'Oreca-Gibson pilotée par Robin Frijns/Charles Milesi/Ferdinand Habsburg (P-B/Fra/Aut). C'est le premier podium de l'écurie montoise en FIA WEC. Le traditionnel rendez-vous français des 24 Heures du Mans constituera la quatrième manche du championnat et se tiendra du 21 au 22 août dans la Sarthe. (Belga)