Présente parmi les nations favorites de la toute première édition de la Coupe des Nations FIA GT à Barheïn, la Belgique a abandonné dés le départ de la course principale. L'Audi R8 LMS pilotée par Mike den Tandt et Charles Weerts, et exploitée par l'équipe belge WRT, a abandonné après un accrochage dont a été victime Mike den Tandt au départ. L'événement avait pourtant idéalement débuté. La Belgique avait réalisé la pole des deux séances qualificatives (une pour chaque course qualificative) et remporté la première course qualificative. La deuxième s'était moins bien déroulée avec une 16e place suite à un accrochage et une crevaison. La grille de départ de la course principale étant constituée sur base du cumul des deux courses qualificatives, la Belgique s'était élancée depuis la 6e place avant d'abandonner au départ. La Coupe des Nations réunit 18 pays pour sa première édition. (Belga)

Présente parmi les nations favorites de la toute première édition de la Coupe des Nations FIA GT à Barheïn, la Belgique a abandonné dés le départ de la course principale. L'Audi R8 LMS pilotée par Mike den Tandt et Charles Weerts, et exploitée par l'équipe belge WRT, a abandonné après un accrochage dont a été victime Mike den Tandt au départ. L'événement avait pourtant idéalement débuté. La Belgique avait réalisé la pole des deux séances qualificatives (une pour chaque course qualificative) et remporté la première course qualificative. La deuxième s'était moins bien déroulée avec une 16e place suite à un accrochage et une crevaison. La grille de départ de la course principale étant constituée sur base du cumul des deux courses qualificatives, la Belgique s'était élancée depuis la 6e place avant d'abandonner au départ. La Coupe des Nations réunit 18 pays pour sa première édition. (Belga)