L'Allemand Phil Bauhaus (Bahrain Merida) et l'Italien Matteo Moschetti (Trek-Segafredo) complètent le top 5. Pieter Vanspeybroeck (Wanty-Gobert) a terminé 15e du sprint massif et premier Belge. Gaviria, qui avait enlevé quatre étapes de la première édition en 2017, est le premier leader de cette épreuve par étapes de cinq jours dans le sud de la Chine favorable aux sprinteurs. Hormis lors de l'arrivée en côte dimanche à Nongla (3,2 km à 7,3 %), qui détermine le classement général, les étapes se terminent en effet le plus souvent au sprint. Vendredi, la 2e étape ira de Beihai à Qinzhou sur 153 km. L'épreuve se terminera dimanche à Guilin. Tim Wellens, en 2017, et l'Italien Gianni Moscon l'année dernière, avaient remporté les deux premières éditions du Tour du Guangxi. (Belga)