Alonso, qui a arrêté de courir en championnat du monde d'endurance (WEC) après sa deuxième victoire de rang aux 24 Heures du Mans mi-juin, a vite trouvé un nouveau défi à relever. Déjà envoyé en mars en Afrique du Sud pour tester la Toyota Hillux, l'Espagnol, double champion du monde de F1 (2005, 2006) va entamer un "programme intensif de formation long de cinq mois" en vue du Dakar 2020, a annoncé le team Gazoo Racing. "Je suis vraiment très excité à l'idée de continuer cette aventure", a déclaré le natif d'Oviedo, qui court pour Toyota depuis novembre 2017. "J'ai goûté au rallye-raid en début d'année et cela m'a donné envie de continuer. Je sais que cette expérience s'annonce totalement différente et qu'il me reste beaucoup à apprendre mais je me sens bien dans la voiture. J'étais rapidement de plus en plus confiant, m'améliorant après chaque passage. Je suis impatient à l'idée d'aborder ces mois d'entraînements et de travailler avec l'équipe. J'ai toujours maintenu que je voulais relever de nouveaux défis dans d'autres disciplines et je suis dans la bonne équipe pour y parvenir." Alonso est un des meilleurs pilotes automobiles de l'histoire. Double lauréat du GP de Monaco (2006, 2007) et des 24 Heures du Mans (2018, 2019), il ne lui manque qu'une victoire aux 500 miles d'Indianapolis pour rejoindre le Britannique Graham Hill, seul détenteur de la 'Triple couronne' automobile. (Belga)