Les deux héros du match contre le Japon, où ils avaient surgi du banc alors que les Belges étaient menés 0-2 face au Japon en 8es de finale, seront au coup d'envoi. Dries Mertens et Yannick Carrasco sont relégués sur le banc. Ce sont les deux changements opérés par Roberto Martinez par rapport à son onze de départ face aux Japonais. Fellaini avait de suite donné l'impulsion lundi alors Nacer Chadli avait inscrit le 3-2 décisif dans les arrêts de jeu. Marouane Fellaini jouera dans le milieu du jeu faisant évoluer le système de Roberto Martinez vers un 3-5-2 (à la place d'un 3-4-2-1). Thibaut Courtois est donc dans les buts avec devant lui trois défenseurs Toby Alderweireld, Vincent Kompany et Jan Vertonghen. Dans l'entre-jeu, Witsel et De Bruyne sont rejoint par Fellaini, qui aura un rôle plus offensif. Sur les ailes, le sélectionneur national compte toujours sur Thomas Meunier à droite et Nacer Chadli à gauche. Eden Hazard, capitaine, jouera en soutien de Romelu Lukaku en attaque. (Belga)

Les deux héros du match contre le Japon, où ils avaient surgi du banc alors que les Belges étaient menés 0-2 face au Japon en 8es de finale, seront au coup d'envoi. Dries Mertens et Yannick Carrasco sont relégués sur le banc. Ce sont les deux changements opérés par Roberto Martinez par rapport à son onze de départ face aux Japonais. Fellaini avait de suite donné l'impulsion lundi alors Nacer Chadli avait inscrit le 3-2 décisif dans les arrêts de jeu. Marouane Fellaini jouera dans le milieu du jeu faisant évoluer le système de Roberto Martinez vers un 3-5-2 (à la place d'un 3-4-2-1). Thibaut Courtois est donc dans les buts avec devant lui trois défenseurs Toby Alderweireld, Vincent Kompany et Jan Vertonghen. Dans l'entre-jeu, Witsel et De Bruyne sont rejoint par Fellaini, qui aura un rôle plus offensif. Sur les ailes, le sélectionneur national compte toujours sur Thomas Meunier à droite et Nacer Chadli à gauche. Eden Hazard, capitaine, jouera en soutien de Romelu Lukaku en attaque. (Belga)