Au deuxième set, à 3-5 et 0-40, les trois balles de la Stavelotaine sur le service de la Kazakhe ont été gâchées. "J'ai commencé à trop réfléchir et je suis devenu nerveuse. Après cela, Putintseva est entrée de mieux en mieux dans le match. Elle a fait moins d'erreurs et j'ai pu frapper moins de points gagnants. Putintseva aime de tels matchs". "Il aurait été très agréable d'avoir une avance de 2-0 après la première journée. Mais c'est comme cela. J'ai tout donné et je me suis battu pour cela. Je peux quand même être fière de mon match". Bonaventure a commis pas moins de 14 doubles fautes. "Mon service a toujours été mon point faible. J'essaie de prendre des risques. Je dois encore travailler pour réduire les doubles fautes. Mais ce n'est pas à cause de cela que je perds le match", a estimé la Belge. . (Belga)

Au deuxième set, à 3-5 et 0-40, les trois balles de la Stavelotaine sur le service de la Kazakhe ont été gâchées. "J'ai commencé à trop réfléchir et je suis devenu nerveuse. Après cela, Putintseva est entrée de mieux en mieux dans le match. Elle a fait moins d'erreurs et j'ai pu frapper moins de points gagnants. Putintseva aime de tels matchs". "Il aurait été très agréable d'avoir une avance de 2-0 après la première journée. Mais c'est comme cela. J'ai tout donné et je me suis battu pour cela. Je peux quand même être fière de mon match". Bonaventure a commis pas moins de 14 doubles fautes. "Mon service a toujours été mon point faible. J'essaie de prendre des risques. Je dois encore travailler pour réduire les doubles fautes. Mais ce n'est pas à cause de cela que je perds le match", a estimé la Belge. . (Belga)