Les trois autres rencontre auront lieu dimanche, à partir de 13h00. Cela commencera par le duel des numéro 1 entre Kristina Mladenovic et Elise Mertens, qui sera suivi du match entre Pauline Parmentier et Kirsten Flipkens. Enfin, le double opposera Kristina Mladenovic et Pauline Parmentier à Ysaline Bonaventure et Alison Van Uytvanck. Pour rappel, Yanina Wickmayer (WTA 117), souhaitant retrouver son meilleur niveau, a renoncé à jouer cette rencontre. Côté bleu-blanc-rouge, le capitaine français Yannick Noah est privé de la numéro 1 française Caroline Garcia (WTA 7), qui n'a pas souhaité intégrer le groupe, et d'Alizé Cornet (WTA 39), écartée après l'ouverture d'une enquête pour infraction aux règles anti-dopage. Le vainqueur sera opposé en demi-finales aux Etats-Unis ou aux Pays-Bas, les 21 et 22 avril. Les Belges n'avaient plus évolué au sein du groupe mondial I depuis 2012. Victorieuse de la Fed Cup en 2001 et finaliste en 2006, la Belgique avait quitté le groupe mondial I après une défaite face à la Serbie au 1er tour en 2012. Redescendue jusqu'en zone Europe/Afrique, la Belgique, avec Dominique Monami comme capitaine depuis 2016, avait regagné le droit de retrouver le groupe mondial I en s'imposant 2-3 en Russie en barrages pour la montée en avril dernier à Moscou. Elise Mertens avait été déterminante dans cette rencontre, gagnant ses deux matches de simple et le double, avec An-Sophie Mestach. Ce sera la cinquième confrontation entre la Belgique et la France en Fed Cup. Les Françaises ont gagné les trois premières, en 1980, 1997 et 1998. Les Belges ont remporté le dernier duel, en 2000 à Moscou. La compétition se déroulait alors selon le principe du round robin. (Belga)

Les trois autres rencontre auront lieu dimanche, à partir de 13h00. Cela commencera par le duel des numéro 1 entre Kristina Mladenovic et Elise Mertens, qui sera suivi du match entre Pauline Parmentier et Kirsten Flipkens. Enfin, le double opposera Kristina Mladenovic et Pauline Parmentier à Ysaline Bonaventure et Alison Van Uytvanck. Pour rappel, Yanina Wickmayer (WTA 117), souhaitant retrouver son meilleur niveau, a renoncé à jouer cette rencontre. Côté bleu-blanc-rouge, le capitaine français Yannick Noah est privé de la numéro 1 française Caroline Garcia (WTA 7), qui n'a pas souhaité intégrer le groupe, et d'Alizé Cornet (WTA 39), écartée après l'ouverture d'une enquête pour infraction aux règles anti-dopage. Le vainqueur sera opposé en demi-finales aux Etats-Unis ou aux Pays-Bas, les 21 et 22 avril. Les Belges n'avaient plus évolué au sein du groupe mondial I depuis 2012. Victorieuse de la Fed Cup en 2001 et finaliste en 2006, la Belgique avait quitté le groupe mondial I après une défaite face à la Serbie au 1er tour en 2012. Redescendue jusqu'en zone Europe/Afrique, la Belgique, avec Dominique Monami comme capitaine depuis 2016, avait regagné le droit de retrouver le groupe mondial I en s'imposant 2-3 en Russie en barrages pour la montée en avril dernier à Moscou. Elise Mertens avait été déterminante dans cette rencontre, gagnant ses deux matches de simple et le double, avec An-Sophie Mestach. Ce sera la cinquième confrontation entre la Belgique et la France en Fed Cup. Les Françaises ont gagné les trois premières, en 1980, 1997 et 1998. Les Belges ont remporté le dernier duel, en 2000 à Moscou. La compétition se déroulait alors selon le principe du round robin. (Belga)