L'équipe de Dominique Monami, 12e mondiale avec un gain de deux places, s'est brillamment imposée en Roumanie (1-3) au premier tour du Groupe mondial II à Bucarest samedi et dimanche pour avoir le droit de disputer ce barrage afin de remonter dans le groupe mondial I que les Belges avaient quitté en 2012. La Belgique évoluait en outre depuis 2014 en zone européenne remontant dans le groupe mondial II l'an dernier grâce à une victoire en Serbie (2-3) le 17 avril 2016. L'équipe belge de Fed Cup jouera encore en déplacement, en Russie donc. Elle n'a plus joué en Belgique depuis avril 2013 avec un duel perdu (1-4) face à la Pologne en barrage pour le groupe mondial II, à Coxyde. La Russie, 3e nation mondiale, s'est imposée de son côté 4 à 1 ce week-end à Moscou face à Taïwan au premier tour du groupe mondial II également. Les Russes ont joué avec Ekaterina Makarova (WTA 37) et Natalia Vikhlyantseva (WTA 87). La capitaine Anastasia Myskina ne pourrait en principe pas encore compter sur Maria Sharapova pour le match de barrage face à la Belgique. La suspension pour dopage (meldonium) de la joueuse vedette russe arrive en effet à échéance le 25 avril 2017, soit trois jours après le match de barrage. Les meilleurs joueuses russes n'avaient pas joué ce week-end, comme Svetlana Kuznetsova (WTA 8), Elena Vesnina (WTA 16), Anastasia Pavlyuchenkova (WTA 23) et Daria Kasatkina (WTA 32). Les autres rencontres de barrage pour (re)monter dans le groupe mondial I opposeront l'Allemagne à l'Ukraine, la France à l'Espagne et la Slovaquie aux Pays-Bas. Les demi-finales de la Fed Cup opposeront elles les Etats-Unis à la Tchéquie, tenante du titre, d'une part, la Biélorussie à la Suisse. (Belga)

L'équipe de Dominique Monami, 12e mondiale avec un gain de deux places, s'est brillamment imposée en Roumanie (1-3) au premier tour du Groupe mondial II à Bucarest samedi et dimanche pour avoir le droit de disputer ce barrage afin de remonter dans le groupe mondial I que les Belges avaient quitté en 2012. La Belgique évoluait en outre depuis 2014 en zone européenne remontant dans le groupe mondial II l'an dernier grâce à une victoire en Serbie (2-3) le 17 avril 2016. L'équipe belge de Fed Cup jouera encore en déplacement, en Russie donc. Elle n'a plus joué en Belgique depuis avril 2013 avec un duel perdu (1-4) face à la Pologne en barrage pour le groupe mondial II, à Coxyde. La Russie, 3e nation mondiale, s'est imposée de son côté 4 à 1 ce week-end à Moscou face à Taïwan au premier tour du groupe mondial II également. Les Russes ont joué avec Ekaterina Makarova (WTA 37) et Natalia Vikhlyantseva (WTA 87). La capitaine Anastasia Myskina ne pourrait en principe pas encore compter sur Maria Sharapova pour le match de barrage face à la Belgique. La suspension pour dopage (meldonium) de la joueuse vedette russe arrive en effet à échéance le 25 avril 2017, soit trois jours après le match de barrage. Les meilleurs joueuses russes n'avaient pas joué ce week-end, comme Svetlana Kuznetsova (WTA 8), Elena Vesnina (WTA 16), Anastasia Pavlyuchenkova (WTA 23) et Daria Kasatkina (WTA 32). Les autres rencontres de barrage pour (re)monter dans le groupe mondial I opposeront l'Allemagne à l'Ukraine, la France à l'Espagne et la Slovaquie aux Pays-Bas. Les demi-finales de la Fed Cup opposeront elles les Etats-Unis à la Tchéquie, tenante du titre, d'une part, la Biélorussie à la Suisse. (Belga)