Elise Mertens (WTA 19) a lancé la Belgique sur la voie du succès en offrant le 2e point grâce à sa victoire 6-1, 7-6 (7/1) contre Yulia Putintseva (WTA 34). "Aujourd'hui, Elise a poursuivi sur l'élan avec lequel elle s'était arrêtée hier. C'est formidable qu'elle ait pu bien terminer ce match après un deuxième set difficile", a déclaré Van Herck. Kirsten Flipkens (WTA 81) a ensuite donné le troisième point décisif (3-1) à la Belgique en battant Zarina Diyas (WTA 63) 6-3 et 6-4. "Le slice et dice de Kirsten était idéal en termes de plan tactique contre Diyas, et elle l'a exécuté de manière divine". "Il y a un lourd fardeau sur nos épaules maintenant que notre objectif a été atteint. Nous avons énormément grandi en tant qu'équipe, ce qui est peut-être la chose la plus satisfaisante pour moi. Et puis nous pouvons aussi compter sur Yanina Wickmayer, Alison Van Uytvanck et peut-être Kim Clijsters. Nous avons donc un groupe très fort, avec de nombreux types de joueuses différentes. Il ne sera donc pas facile de faire une sélection pour Budapest. J'aime toujours viser le plus haut, mais nous verrons où nous en arriverons. Je ne veux pas mettre trop de pression sur l'équipe", a conclu Van Herck. . (Belga)

Elise Mertens (WTA 19) a lancé la Belgique sur la voie du succès en offrant le 2e point grâce à sa victoire 6-1, 7-6 (7/1) contre Yulia Putintseva (WTA 34). "Aujourd'hui, Elise a poursuivi sur l'élan avec lequel elle s'était arrêtée hier. C'est formidable qu'elle ait pu bien terminer ce match après un deuxième set difficile", a déclaré Van Herck. Kirsten Flipkens (WTA 81) a ensuite donné le troisième point décisif (3-1) à la Belgique en battant Zarina Diyas (WTA 63) 6-3 et 6-4. "Le slice et dice de Kirsten était idéal en termes de plan tactique contre Diyas, et elle l'a exécuté de manière divine". "Il y a un lourd fardeau sur nos épaules maintenant que notre objectif a été atteint. Nous avons énormément grandi en tant qu'équipe, ce qui est peut-être la chose la plus satisfaisante pour moi. Et puis nous pouvons aussi compter sur Yanina Wickmayer, Alison Van Uytvanck et peut-être Kim Clijsters. Nous avons donc un groupe très fort, avec de nombreux types de joueuses différentes. Il ne sera donc pas facile de faire une sélection pour Budapest. J'aime toujours viser le plus haut, mais nous verrons où nous en arriverons. Je ne veux pas mettre trop de pression sur l'équipe", a conclu Van Herck. . (Belga)