Cette première confrontation entre les deux joueuses a été équilibrée jusqu'au score de 4-4 dans le premier set. Mertens a alors réussi le break puis remporté la première manche (6-4). Le deuxième set a été expédié par Mertens, victorieuse 6-0. Elena Vesnina (WTA 15) avait offert le premier point à la Russie en battant Alison Van Uytvanck (WTA 132) 6-3, 6-4 en 1 heure et 20 minutes dans le premier simple. Les trois derniers matches auront lieu dimanche: les deux derniers simples (Mertens/Vesnina et Van Uytvanck/Pavlyuchenkova) et le double pour terminer. L'enjeu de cette rencontre est la montée au sein du Groupe mondial I, qui regroupe les huit meilleures nations. L'équipe belge de Dominique Monami, privée de Yanina Wickmayer (WTA 73) et Kirsten Flipkens (WTA 93) ce week-end, a gagné le droit de disputer le barrage pour la promotion au sein du Groupe mondial I en s'imposant 1-3 en Roumanie en février au 1er tour du Groupe mondial II. La Russie avait pour sa part battu Taiwan 4-1. La Belgique n'a plus fait partie du Groupe mondial I depuis 2012. Elle évoluait en outre depuis 2014 en zone européenne, remontant dans le groupe mondial II l'an dernier grâce à une victoire en Serbie (2-3) le 17 avril 2016. (Belga)

Cette première confrontation entre les deux joueuses a été équilibrée jusqu'au score de 4-4 dans le premier set. Mertens a alors réussi le break puis remporté la première manche (6-4). Le deuxième set a été expédié par Mertens, victorieuse 6-0. Elena Vesnina (WTA 15) avait offert le premier point à la Russie en battant Alison Van Uytvanck (WTA 132) 6-3, 6-4 en 1 heure et 20 minutes dans le premier simple. Les trois derniers matches auront lieu dimanche: les deux derniers simples (Mertens/Vesnina et Van Uytvanck/Pavlyuchenkova) et le double pour terminer. L'enjeu de cette rencontre est la montée au sein du Groupe mondial I, qui regroupe les huit meilleures nations. L'équipe belge de Dominique Monami, privée de Yanina Wickmayer (WTA 73) et Kirsten Flipkens (WTA 93) ce week-end, a gagné le droit de disputer le barrage pour la promotion au sein du Groupe mondial I en s'imposant 1-3 en Roumanie en février au 1er tour du Groupe mondial II. La Russie avait pour sa part battu Taiwan 4-1. La Belgique n'a plus fait partie du Groupe mondial I depuis 2012. Elle évoluait en outre depuis 2014 en zone européenne, remontant dans le groupe mondial II l'an dernier grâce à une victoire en Serbie (2-3) le 17 avril 2016. (Belga)