Monami, qui a succédé cette année à Ann Devries, est consciente que la tâche sera ardue même si la N.1 roumaine Simona Halep est incertaine. L'actuelle 4e joueuse mondiale souffre du genou et a déclaré forfait vendredi avant son quart de finale à Saint-Pétersbourg. "Beaucoup dépendra de la participation ou non de Halep. Si elle est absente, je nous donne 40% de chances", a confié la Verviétoise de naissance lors de sa rencontre avec la presse samedi à Wilrijk où la Belgique se prépare. "Nous devons être réalistes. La Roumanie dispose de plusieurs joueuses dans le Top 100. Irina-Camelia Begu (WTA 28), Monica Niculescu (WTA 35) et Sorana Cirstea (WTA 59) sont les meilleures. Mais regardez notre équipe masculine. Steve Darcis a brillé vendredi contre l'Allemagne (il a battu Philipp Kohlschreiber, ndlr). Yanina (Wickmayer) et Kirsten (Flipkens) ont beaucoup d'expériences. Qui sait si les Roumaines n'auront pas un moins bon jour et nous nous pouvons surprendre." Du temps de sa carrière de joueuse, Monami était connue pour sa volonté de gagner et cette mentalité elle veut la voir chez les Belges. "Je suis toujours très passionnée, certains m'appellent un pitbull (rires). Je vais tout faire pour donner un soutien parfait à l'équipe." (Belga)

Monami, qui a succédé cette année à Ann Devries, est consciente que la tâche sera ardue même si la N.1 roumaine Simona Halep est incertaine. L'actuelle 4e joueuse mondiale souffre du genou et a déclaré forfait vendredi avant son quart de finale à Saint-Pétersbourg. "Beaucoup dépendra de la participation ou non de Halep. Si elle est absente, je nous donne 40% de chances", a confié la Verviétoise de naissance lors de sa rencontre avec la presse samedi à Wilrijk où la Belgique se prépare. "Nous devons être réalistes. La Roumanie dispose de plusieurs joueuses dans le Top 100. Irina-Camelia Begu (WTA 28), Monica Niculescu (WTA 35) et Sorana Cirstea (WTA 59) sont les meilleures. Mais regardez notre équipe masculine. Steve Darcis a brillé vendredi contre l'Allemagne (il a battu Philipp Kohlschreiber, ndlr). Yanina (Wickmayer) et Kirsten (Flipkens) ont beaucoup d'expériences. Qui sait si les Roumaines n'auront pas un moins bon jour et nous nous pouvons surprendre." Du temps de sa carrière de joueuse, Monami était connue pour sa volonté de gagner et cette mentalité elle veut la voir chez les Belges. "Je suis toujours très passionnée, certains m'appellent un pitbull (rires). Je vais tout faire pour donner un soutien parfait à l'équipe." (Belga)