L'arbitre Christof Dierick avait auparavant prié les Liérrois de remballer leurs maillots bordeaux pour revêtir la tenue orange des brugeois en déplacement. Le premier véritable tir de la partie fut l'oeuvre de Losada à la 6-ème, mais Ryan réussit à déloger la balle de l'angle où elle menaçait d'entrer.

Bruges répliqua sur coup-franc, mais Berezovskiy n'eut aucune peine à parer l'envoi de Castillo (14-ème). Ce qui ne fut pas le cas à la 42-ème lorsque Refaelov frappa des seize mètres au-dessus du mur.

C'était plutôt mérité même si Losada s'était encore montré très dangereux de la tête à la 16-ème. Michel Preud'Homme avait alors dû inciter ses troupes à accélérer le tempo.

Le Lierse échappa toutefois de justesse à un 2-ème but à la 45-ème lorsque son gardien sauva face à Meunier, pourtant idéalement servi par Vazquez.

Le plus dur était fait et heureusement d'ailleurs pour les blauw en zwart, qui n'allaient plus être en mesure de faire sauter le marquoir en seconde mi-temps, par la faute, mais pas seulement, de l'Ukrainien Berezovskiy.

Malines, en déplacement à La Gantoise à 20 heures, peut encore accrocher le wagon des équipes à 6 points qui comprend le Standard, Anderlecht, Westerlo et évidemment Bruges.

L'arbitre Christof Dierick avait auparavant prié les Liérrois de remballer leurs maillots bordeaux pour revêtir la tenue orange des brugeois en déplacement. Le premier véritable tir de la partie fut l'oeuvre de Losada à la 6-ème, mais Ryan réussit à déloger la balle de l'angle où elle menaçait d'entrer. Bruges répliqua sur coup-franc, mais Berezovskiy n'eut aucune peine à parer l'envoi de Castillo (14-ème). Ce qui ne fut pas le cas à la 42-ème lorsque Refaelov frappa des seize mètres au-dessus du mur. C'était plutôt mérité même si Losada s'était encore montré très dangereux de la tête à la 16-ème. Michel Preud'Homme avait alors dû inciter ses troupes à accélérer le tempo. Le Lierse échappa toutefois de justesse à un 2-ème but à la 45-ème lorsque son gardien sauva face à Meunier, pourtant idéalement servi par Vazquez. Le plus dur était fait et heureusement d'ailleurs pour les blauw en zwart, qui n'allaient plus être en mesure de faire sauter le marquoir en seconde mi-temps, par la faute, mais pas seulement, de l'Ukrainien Berezovskiy. Malines, en déplacement à La Gantoise à 20 heures, peut encore accrocher le wagon des équipes à 6 points qui comprend le Standard, Anderlecht, Westerlo et évidemment Bruges.