Cinquième de sa série, remportée par la Sud-Africaine Kaylene Corbett (2:22.48), Lecluyse termine avec le 11e temps total des séries, sur 31 nageuses au départ. La plus rapide, la Sud-Africaine Tatjana Schoenmaker, a signé un record olympique en 2:19.16, à seulement 5 centièmes du record du monde de la Danoise Rikke Moller Pedersen (2:19.11). Le précédent record olympique appartenait à l'Américaine Rebecca Soni (2:19.59 à Londres 2012), Le top-16 accède aux demi-finales, programmées jeudi (04h54 heure belge). Lecluyse, 29 ans, dispute à Tokyo ses troisièmes Jeux. A Londres 2012 elle avait été éliminée en séries du 200m brasse. Quatre ans plus tard, à Rio de Janeiro, elle manquait de peu une place en demi-finales (17e des séries) du 200m brasse et n'avait pas franchi les séries du 100m. Dimanche, la nageuse des Dauphins Mouscronnois n'a pas passé les séries du 100m brasse. (Belga)

Cinquième de sa série, remportée par la Sud-Africaine Kaylene Corbett (2:22.48), Lecluyse termine avec le 11e temps total des séries, sur 31 nageuses au départ. La plus rapide, la Sud-Africaine Tatjana Schoenmaker, a signé un record olympique en 2:19.16, à seulement 5 centièmes du record du monde de la Danoise Rikke Moller Pedersen (2:19.11). Le précédent record olympique appartenait à l'Américaine Rebecca Soni (2:19.59 à Londres 2012), Le top-16 accède aux demi-finales, programmées jeudi (04h54 heure belge). Lecluyse, 29 ans, dispute à Tokyo ses troisièmes Jeux. A Londres 2012 elle avait été éliminée en séries du 200m brasse. Quatre ans plus tard, à Rio de Janeiro, elle manquait de peu une place en demi-finales (17e des séries) du 200m brasse et n'avait pas franchi les séries du 100m. Dimanche, la nageuse des Dauphins Mouscronnois n'a pas passé les séries du 100m brasse. (Belga)