Souffrant du genou depuis le Rotterdam Qualification Meet en décembre, Lecluyse avait passé des examens fin février qui ont décelé une déchirure du ligament interne du genou droit. "Depuis lors, je continue à m'entraîner en brasse uniquement avec les bras en plaçant un 'poolboy' (un support de flottabilité, ndlr) entre les jambes et en travaillant mes ondulations avec les hanches. Je ne pourrai recommencer à sprinter normalement que le 17 mai. Trop tard pour aller à Budapest", a déclaré Lecluyse au quotidien. Un coup dur pour la Mouscronnoise, déjà qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo, et qui abordait cet Euro avec de l'ambition. "C'est dur, surtout mentalement, de devoir renoncer à l'Euro, où je visais le podium et où on comptait sur moi pour le relais 4x100 m 4 nages", a-t-elle ajouté. "Mais j'essaie de rester calme. Je sens que je progresse à l'entraînement. Je pars en stage, ce lundi, pour deux semaines à Belek, en Turquie. Et j'espère trouver une ou deux compétitions en juin pour me tester et retrouver le rythme avant Tokyo." (Belga)

Souffrant du genou depuis le Rotterdam Qualification Meet en décembre, Lecluyse avait passé des examens fin février qui ont décelé une déchirure du ligament interne du genou droit. "Depuis lors, je continue à m'entraîner en brasse uniquement avec les bras en plaçant un 'poolboy' (un support de flottabilité, ndlr) entre les jambes et en travaillant mes ondulations avec les hanches. Je ne pourrai recommencer à sprinter normalement que le 17 mai. Trop tard pour aller à Budapest", a déclaré Lecluyse au quotidien. Un coup dur pour la Mouscronnoise, déjà qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo, et qui abordait cet Euro avec de l'ambition. "C'est dur, surtout mentalement, de devoir renoncer à l'Euro, où je visais le podium et où on comptait sur moi pour le relais 4x100 m 4 nages", a-t-elle ajouté. "Mais j'essaie de rester calme. Je sens que je progresse à l'entraînement. Je pars en stage, ce lundi, pour deux semaines à Belek, en Turquie. Et j'espère trouver une ou deux compétitions en juin pour me tester et retrouver le rythme avant Tokyo." (Belga)