Alors qu'il avait conclu les 34,2 kilomètres de course à 37 secondes derrière Rohan Dennis, Fabio Aru a finalement vu son temps augmenté de 20 secondes supplémentaires pour s'être abrité derrière un véhicule, une moto de la police dans ce cas-ci. Sans aucune hésitation, les commissaires de course ont sanctionné ce 'drafting', reléguant ainsi Aru à la 8e place du contre-la-montre. Le champion d'Italie n'est pas le seul à avoir été sanctionné par les commissaires de course. Pour un 'drafting' plus long, ses coéquipiers et compatriotes Valerio Conti (désormais 150e à 5:39) et Diego Ulissi (45e à 2:40) ont écopé de deux minutes de pénalité chacun. Même constat pour Ben Hermans (Israel Cycling Academy), le Danois Mads Pedersen (Trek-Segafredo), 19e à 1:34, et le Français Rémi Cavagna (Quick-Step Floors), 23e à 1:45, qui ont eux reçu 30 secondes de pénalité. (Belga)

Alors qu'il avait conclu les 34,2 kilomètres de course à 37 secondes derrière Rohan Dennis, Fabio Aru a finalement vu son temps augmenté de 20 secondes supplémentaires pour s'être abrité derrière un véhicule, une moto de la police dans ce cas-ci. Sans aucune hésitation, les commissaires de course ont sanctionné ce 'drafting', reléguant ainsi Aru à la 8e place du contre-la-montre. Le champion d'Italie n'est pas le seul à avoir été sanctionné par les commissaires de course. Pour un 'drafting' plus long, ses coéquipiers et compatriotes Valerio Conti (désormais 150e à 5:39) et Diego Ulissi (45e à 2:40) ont écopé de deux minutes de pénalité chacun. Même constat pour Ben Hermans (Israel Cycling Academy), le Danois Mads Pedersen (Trek-Segafredo), 19e à 1:34, et le Français Rémi Cavagna (Quick-Step Floors), 23e à 1:45, qui ont eux reçu 30 secondes de pénalité. (Belga)