"Je suis vraiment impatient et nous sommes bien préparés", a déclaré Lurquin. "L'équipe est fin prête. Malgré une disqualification à la fin du rallye du Maroc (la voiture était trop légère, ndlr), nous avons vécu une bonne répétition générale. Cette prestation nous donne beaucoup de confiance avant d'aborder un Dakar disputé dans un tout nouvel environnement et où l'accent est mis sur la navigation." En effet, les équipages ne recevront le road-book qu'un quart d'heure avant le départ de six spéciales. "Cette nouveauté devrait permettre aux petites équipes et aux amateurs d'avoir davantage de possibilités. En appliquant ces règles, nous espérons que les cartes seront quelque peu redistribuées", a ajouté le copilote. Lurquin est d'ailleurs assez content de cette modification. "Pour nous, c'est une bonne chose car notre équipe n'a pas le soutien et les moyens des grandes écuries. Je travaille à l'ancienne et de façon plus classique." Cette édition 2020, qui s'étale du 5 au 17 janvier, compte 12 spéciales avec un jour de repos à mi-parcours, pour un parcours de 7.856 km dont 5.097 chronométrés. Cinq tronçons s'étalent sur plus de 450km avec la part belle faite à la navigation. "Je m'attends à un rallye qui va aller dans tous les sens et une lutte assez ouverte pour la victoire", a ponctué le Liégeois. (Belga)

"Je suis vraiment impatient et nous sommes bien préparés", a déclaré Lurquin. "L'équipe est fin prête. Malgré une disqualification à la fin du rallye du Maroc (la voiture était trop légère, ndlr), nous avons vécu une bonne répétition générale. Cette prestation nous donne beaucoup de confiance avant d'aborder un Dakar disputé dans un tout nouvel environnement et où l'accent est mis sur la navigation." En effet, les équipages ne recevront le road-book qu'un quart d'heure avant le départ de six spéciales. "Cette nouveauté devrait permettre aux petites équipes et aux amateurs d'avoir davantage de possibilités. En appliquant ces règles, nous espérons que les cartes seront quelque peu redistribuées", a ajouté le copilote. Lurquin est d'ailleurs assez content de cette modification. "Pour nous, c'est une bonne chose car notre équipe n'a pas le soutien et les moyens des grandes écuries. Je travaille à l'ancienne et de façon plus classique." Cette édition 2020, qui s'étale du 5 au 17 janvier, compte 12 spéciales avec un jour de repos à mi-parcours, pour un parcours de 7.856 km dont 5.097 chronométrés. Cinq tronçons s'étalent sur plus de 450km avec la part belle faite à la navigation. "Je m'attends à un rallye qui va aller dans tous les sens et une lutte assez ouverte pour la victoire", a ponctué le Liégeois. (Belga)