Au sol après une faute du milieu de terrain d'Everton à la 84e, Diego Costa s'est relevé le regard menaçant, se retrouvant tête contre tête avec Barry avant de plonger vers son cou pour faire mine de le mordre, tout en lui soufflant quelques amabilités à l'oreille. L'international espagnol a aussitôt hérité d'un second carton jaune, synonyme d'exclusion et qui pourrait l'exposer à des sanctions. Ironie du sort, Barry a été exclu trois minutes plus tard, sanctionné lui aussi d'un second jaune après une faute sur Cesc Fabregas. Après le match, l'entraîneur de Chelsea Guus Hiddink n'a pas souhaité faire de commentaires. "Je n'ai pas vu l'incident avec Costa. Si je l'avais vu, je vous donnerais mon sentiment mais c'est difficile de commenter comme ça", a-t-il souligné. Même réaction du côté de Roberto Martinez, l'entraîneur d'Everton, qui ne savait pas si Diego Costa avait effectivement commis un geste répréhensible ou non. La morsure, ce geste rappelle le "cannibale" Luis Suarez, qui avait planté ses dents dans l'épaule de l'Italien Giorgio Chiellini en plein match du mondial 2014 au Brésil. (Belga)

Au sol après une faute du milieu de terrain d'Everton à la 84e, Diego Costa s'est relevé le regard menaçant, se retrouvant tête contre tête avec Barry avant de plonger vers son cou pour faire mine de le mordre, tout en lui soufflant quelques amabilités à l'oreille. L'international espagnol a aussitôt hérité d'un second carton jaune, synonyme d'exclusion et qui pourrait l'exposer à des sanctions. Ironie du sort, Barry a été exclu trois minutes plus tard, sanctionné lui aussi d'un second jaune après une faute sur Cesc Fabregas. Après le match, l'entraîneur de Chelsea Guus Hiddink n'a pas souhaité faire de commentaires. "Je n'ai pas vu l'incident avec Costa. Si je l'avais vu, je vous donnerais mon sentiment mais c'est difficile de commenter comme ça", a-t-il souligné. Même réaction du côté de Roberto Martinez, l'entraîneur d'Everton, qui ne savait pas si Diego Costa avait effectivement commis un geste répréhensible ou non. La morsure, ce geste rappelle le "cannibale" Luis Suarez, qui avait planté ses dents dans l'épaule de l'Italien Giorgio Chiellini en plein match du mondial 2014 au Brésil. (Belga)