"Nous n'avons pas eu le temps de réparer la voiture, contraints de débuter les qualifications sans les bons réglages. Immédiatement, les sensations étaient différentes, la voiture n'étant pas parfaitement équilibrée", a expliqué le Belge de 26 ans. "Le trafic n'a pas joué en ma faveur non plus. Je suis un peu déçu mais je pense que nous avons le potentiel pour entrer dans les points dimanche, d'autant plus que nous allons pouvoir choisir nos pneumatiques pour le départ", a ponctué le Belge, espérant que la réussite sera de son côté. Devant, la pole position a été réalisée par l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull). Il a devancé l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) et le champion du monde britannique et leader de la compétition, Lewis Hamilton (Mercedes). (Belga)

"Nous n'avons pas eu le temps de réparer la voiture, contraints de débuter les qualifications sans les bons réglages. Immédiatement, les sensations étaient différentes, la voiture n'étant pas parfaitement équilibrée", a expliqué le Belge de 26 ans. "Le trafic n'a pas joué en ma faveur non plus. Je suis un peu déçu mais je pense que nous avons le potentiel pour entrer dans les points dimanche, d'autant plus que nous allons pouvoir choisir nos pneumatiques pour le départ", a ponctué le Belge, espérant que la réussite sera de son côté. Devant, la pole position a été réalisée par l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull). Il a devancé l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) et le champion du monde britannique et leader de la compétition, Lewis Hamilton (Mercedes). (Belga)