Après la course, le pilote néerlandais ne savait toujours pas pourquoi sa voiture n'avançait presque plus dès le 11e tour alors qu'il occupait la 2e place derrière l'intouchable Valtteri Bottas (Mercedes). "La monoplace a perdu de la puissance", a déclaré le pilote de Red Bull. "Je ne connais pas encore la raison, je ne suis pas encore allé dans notre garage. Nous devons le découvrir mais cela n'a pas vraiment d'importance pour l'instant." En deuxième position sur la grille de départ après la pénalité de Lewis Hamilton, Verstappen aurait pu se mêler à la lutte pour la victoire sans cet abandon forcé. "Bottas a été très solide mais j'aurais certainement terminé à l'une des trois premières places", a ajouté le Néerlandais. Une journée à oublier au plus vite pour Red Bull qui a dû également enregistrer l'abandon d'Alexander Albon à deux tours de l'arrivée après un accrochage avec Lewis Hamilton (Mercedes) qui a valu cinq secondes de pénalité au Britannique. (Belga)

Après la course, le pilote néerlandais ne savait toujours pas pourquoi sa voiture n'avançait presque plus dès le 11e tour alors qu'il occupait la 2e place derrière l'intouchable Valtteri Bottas (Mercedes). "La monoplace a perdu de la puissance", a déclaré le pilote de Red Bull. "Je ne connais pas encore la raison, je ne suis pas encore allé dans notre garage. Nous devons le découvrir mais cela n'a pas vraiment d'importance pour l'instant." En deuxième position sur la grille de départ après la pénalité de Lewis Hamilton, Verstappen aurait pu se mêler à la lutte pour la victoire sans cet abandon forcé. "Bottas a été très solide mais j'aurais certainement terminé à l'une des trois premières places", a ajouté le Néerlandais. Une journée à oublier au plus vite pour Red Bull qui a dû également enregistrer l'abandon d'Alexander Albon à deux tours de l'arrivée après un accrochage avec Lewis Hamilton (Mercedes) qui a valu cinq secondes de pénalité au Britannique. (Belga)