"Bien que nous soyons tous déçus de ne pas avoir pu inclure la Chine au calendrier 2022 en raison des conditions de la pandémie actuelle, la Chine retrouvera sa place dès que les conditions le permettront et nous avons hâte de retrouver les fans dès que possible", commente le PDG de la F1, Stefano Domenicali, dans un communiqué. Présent au calendrier de la catégorie reine du sport automobile depuis 2004, le GP de Chine à Shanghai ne s'est plus tenu depuis 2019 à cause du Covid-19. (Belga)

"Bien que nous soyons tous déçus de ne pas avoir pu inclure la Chine au calendrier 2022 en raison des conditions de la pandémie actuelle, la Chine retrouvera sa place dès que les conditions le permettront et nous avons hâte de retrouver les fans dès que possible", commente le PDG de la F1, Stefano Domenicali, dans un communiqué. Présent au calendrier de la catégorie reine du sport automobile depuis 2004, le GP de Chine à Shanghai ne s'est plus tenu depuis 2019 à cause du Covid-19. (Belga)