"Je veux remercier toute mon équipe. On a accompli tellement de travail au fil de toutes les courses. Fangio a réalisé ça aussi avec Mercedes, cela rend la situation surréaliste pour l'instant. Cela a été une course horrible. J'ai pris un bon départ, mais je ne sais pas ce qu'il s'est passé, on a beaucoup souffert", a-t-il ponctué. Sebastian Vettel, 2e de la course au volant de sa Ferrari et dauphin d'Hamilton au classement, a tenu à féliciter son concurrent: "Cela n'a pas été un jour facile à vivre. Félicitations à Lewis (Hamilton) et à son équipe, ils ont fait un superbe travail tout au long de l'année. Il faut accepter ce qu'il se passe, dire bravo. J'aurais aimé que ça dure un petit peu plus longtemps, mais cela n'a pas été le cas." La victoire est revenue à Max Verstappen (Red Bull), lauréat de son cinquième GP en carrière à 21 ans. "Ma voiture s'est très bien comportée. C'est dommage qu'on ait perdu Daniel (son équipier Ricciardo, sur une panne, NDLR) car on pouvait faire un doublé sans problème. (A la fin) Je voulais m'assurer que je ne connaisse pas le même problème. Je suis très heureux", a déclaré le Néerlandais. Lewis Hamilton, 33 ans, compte désormais cinq titres mondiaux (2008, 2014, 2015, 2017 et 2018) et a dépassé le Français Alain Prost et l'Allemand Sebastian Vettel. Le Britannique s'approche donc de l'Allemand Michael Schumacher, pilote le plus titré de l'histoire avec 7 titres conquis entre 1994 et 2004. (Belga)

"Je veux remercier toute mon équipe. On a accompli tellement de travail au fil de toutes les courses. Fangio a réalisé ça aussi avec Mercedes, cela rend la situation surréaliste pour l'instant. Cela a été une course horrible. J'ai pris un bon départ, mais je ne sais pas ce qu'il s'est passé, on a beaucoup souffert", a-t-il ponctué. Sebastian Vettel, 2e de la course au volant de sa Ferrari et dauphin d'Hamilton au classement, a tenu à féliciter son concurrent: "Cela n'a pas été un jour facile à vivre. Félicitations à Lewis (Hamilton) et à son équipe, ils ont fait un superbe travail tout au long de l'année. Il faut accepter ce qu'il se passe, dire bravo. J'aurais aimé que ça dure un petit peu plus longtemps, mais cela n'a pas été le cas." La victoire est revenue à Max Verstappen (Red Bull), lauréat de son cinquième GP en carrière à 21 ans. "Ma voiture s'est très bien comportée. C'est dommage qu'on ait perdu Daniel (son équipier Ricciardo, sur une panne, NDLR) car on pouvait faire un doublé sans problème. (A la fin) Je voulais m'assurer que je ne connaisse pas le même problème. Je suis très heureux", a déclaré le Néerlandais. Lewis Hamilton, 33 ans, compte désormais cinq titres mondiaux (2008, 2014, 2015, 2017 et 2018) et a dépassé le Français Alain Prost et l'Allemand Sebastian Vettel. Le Britannique s'approche donc de l'Allemand Michael Schumacher, pilote le plus titré de l'histoire avec 7 titres conquis entre 1994 et 2004. (Belga)