"Albon était dans un tour rapide quand il a rattrapé Sainz, qui roulait lentement au virage 2. Sainz était à la radio avec son équipe, parlant de pneus. L'avertissement de l'équipe annonçant l'arrivée d'Albon a été donné trop tard. Pour cette raison, celui-ci a dû interrompre son tour", ont justifié les commissaires. Sainz s'était qualifié avec le 9e chrono et recule donc à la 12e place sur la grille. Le départ de la manche canadienne, la 7e en 2019, sera donné dimanche à 14h10 locales (20h20 HB) avec l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) en pole position devant le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes). La deuxième ligne sera occupée par le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari) et l'Australien Daniel Ricciardo, qui offre à Renault sa meilleure qualification depuis son retour en Formule 1 en 2016. Le Français Pierre Gasly (Red Bull) et le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes), parti en tête-à-queue dans la troisième et dernière partie des qualifications (Q3), s'installent eux en troisième ligne seulement. (Belga)